mercredi
16
novembre
2016

ARLT + NORBERTO LOBO

Concert

MERCREDI 16 NOVEMBRE – 21h00 (concert 21h30 !)

- EXCELLENT & MESMERISING FRENCH DELICATE AVANT SONGS 4TET -

ARLT (France)
Eloïse Decazes : chant
Sing Sing : chant, guitare
Mocke : guitare
Thomas Bonvalet : percussions arythmiques lilliputiennes, banjo vrombissant, orgue à bouche, flûtiaux bousillés, foudre, tonnerre, mille sabords, etc…
+
NORBERTO LOBO (Portugal)
electric guitar solo

Très beau projet de captivantes, fragiles par moments et merveilleusement habitées chansons en français, ARLT distille des comptines effrayées, infusées de vieux blues, de poésie folle et de rituels chamaniques bricolés. Accompagné du génial et fantastique multi instrumentiste Thomas Bonvalet (L’Ocelle Mare, Cheval de frise,…) et du guitariste electric-poetic Mocke, ARLT vient de sortir un nouveau disque-perle au titre évocateur, “Deableries” sur le label almost musique. Sombre et délicat, un recueil de chansons suaves, gondolées, radioactives où Eloïse Decazes y chante comme une sirène toxicomane (et parfois même, littéralement, comme une sirène de pompiers), une marionnette hantée, une enfant en proie aux hallucinations, une vieille femme phosphorescente.

Aussi émouvant que drôle et profondément étrange, ARLT, c’est aussi la voix de Sing Sing qui épanche son baryton de cafetière, au delà du juste, à sa façon de loup-garou qu’on a ébouillanté pour rigoler. Les deux voix/timbres somnambules (feminine et masculine) se fondent de façon siamoise, torve, sexuellement trouble et les mélodies vocales, poignantes, sont tissées à même les arpèges hirsutes, riffs erratiques, suites d’accords déglingués tire d’une guitare antédiluvienne qui sonne parfois comme un vieux clavecin qu’on réveille.

Manie joyeuse de marier les contraires (chaud-froid, solide-liquide, tellurique-aérien), dans un excitant tohu-bohu d’humeurs contradictoires idéalement renforcées par le dialogue entre le jeu de guitare poétique de Mocke tout en carillons stellaires, jets de salive multicolores, nuées et rayons ultra-violets, lambeaux de jazz, montées de fièvre rocanrol, apparitions d’exotica nouille et les architectures parallèles du centaure Thomas Bonvalet (percussions arythmiques lilliputiennes, banjo vrombissant, orgue à bouche, flûtiaux bousillés, foudre, tonnerre, mille sabords).

Bref, un excellent et très très beau projet, franchement recommandé aux amateurs et tellement parfait/idéal pour un mois de Novembre_YES !

Et, en début/première partie de soirée, le retour du prodigieux guitariste portugais Norberto Lobo ici, qui nous avait affublé d’un concert de grande maestria virtuose virevoltante en Novembre 2014 (avec on se souvient une reprise-surprise/inattendue et étirée du morceau "pop-corn" qui avait laissé tout le monde pantois_yes). Ce soir, c’est à la guitare électrique que Norberto Lobo débarquera, avec un excellent nouvel album, ’Muxama’, sortit sur le label lausannois three:four records.

Noberto Lobo déroule une lecture profonde des mélodies les plus propices et mélancoliques (un endroit où Steve Reich, Jim O’Rourke, Paulinho da Viola et Carlos Paredes s’uniraient en un seul) tout en étant profondément enrichi par la profondeur harmonique et la richesse de la samba et du patrimoine bossa (qu’il connaît par cœur). Il mélange l’écrit et l’improvisation en laissant le hasard les guider tout en ouvrant les voies à l’harmonie et la musicalité inhérente à des lieux d’un autre monde et à des espaces non identifiés où le rêve et le mythe se font entendre avec leurs voix étranges et obsédantes. ’Muxama’, son dernier enregistrement, est son album le plus "électrique" à ce jour. Norberto fait maintenant l’utilisation de pédales d’effets et de filtres en temps réel offrant un prisme/éventail inspiré encore plus large, amenant l’incroyable richesse de sa musique vers une autre et nouvelle dimension où le temps s’écoule sans qu’on s’en rende compte. Porté aux nues par des magazines comme le WIRE entres autres, voir/écouter Norberto en live, c’est accepter d’emprunter mille chemins sans bouger.

Yes, et une excellente entrée en matière pour une soirée de poésie électrico-acoustique de belle tension-beauté.

Plus d’infos :
http://www.arltmusic.com/

NORBERTO LOBO :
https://soundcloud.com/three-four-records/sets/muxama
http://www.three-four.net/releases/TFR034
https://norbertolobo.bandcamp.com/


Autres concerts de Arlt à la cave12:


Autres concerts de Norberto Lobo à la cave12: