dimanche
6
octobre
2013

BLACK PUS + NMO + SEC_ & OLIVIER DI PLACIDO DUO

Concert

La cave12 à L’Ecurie (#353)

ILÔ13 -14, RUE DE MONTBRILLANT

DIMANCHE 06 OCTOBRE – 21h00 (concerts 21h30 !!!)
- 3 Avant-Acts Evening : ... from abrupt metalic clashes/soundscapes improv duo to military space techno research duo to big final drumblastic & heavy/loud transcendance solo -
BLACK PUS (from Lightning Bolt - Usa)
Brian Chippendale (from Lightning Bolt) : batterie, électronique, voix
+
NMO (Norvège/Espagne)
Morten J Olsen (from MoHa !, Ultralyd, etc. - Norvège) : caisse-claire, tape delay
Pato (Espagne) : SuperCollider, table de mixage
+
SEC_ & OLIVIER DI PLACIDO DUO (Italie/France)
SEC_ (Italie) : revox, électronique
OLIVIER DI PLACIDO : guitare électrique modifiée/préparée

Yeah ! Excellente et hautement recommandable soirée de progression coup-de-poing, avec trois excitants et excellents projets/actes alliant détournements/bizutages/accidents sonores nerveux, abstraits décorticages noises/bruyants, denses opérations d’assauts sonores électronik-électrik, quelques touches faussement/ironiquement technoïdes par moment et un final intensément et farouchement transcendant. Avec notamment la venue de BLACK PUS, projet solo tout simplement dévastateur et sur-jouissif du batteur d’un des groupes les plus forts de l’histoire musicale, les surpuissant et qu’on ne présente plus Lightning Bolt et avec BLACK PUS, attention, la barre sonore est placée tout aussi haut. Certains disent même que BLACK PUS, c’est encore plus-mieux et insensé que Lightning Bolt. Fuck yeah !

Et également, le nouveau projet duo d’un autre furieux batteur, le power-norvégien Morten J Olsen (batteur de la base d’une certaine Norvège au sein des combos devenus cultes que sont MoHA ! et Ultralyd entres autres) aux prise avec l’électronique joueuse du barcelonais Ruben Patino (Pato) pour un résultat de jouissance électro-percussive qu’ils nomment eux-même Military Space Techno. Jubilatoire, génialement composé, frais, empli d’humour, voire... presque dansant ?
Et enfin, en première partie, les fascinantes explorations électriques et abrasives, soutenues, clairvoyantes, stridentes et abouties de la passionnante rencontre entre un Revox plus d’autres attirails électroniques et une guitare totalement modifiée/remodelée sonnant plus comme une platine/tourne-disque incendiaire, générant coupures, lourdes décharges électriques, virages brusques, etc... Un excellent travail explorant des insoupçonnés nouveaux terrains de jeux sonores chahutés et irréguliers par un très très bon duo, témoins actifs, parfaitement virulents, volubiles et symptomatiques de l’excitante nouvelle scène improvisé nerveuse européenne.

Alléchant et puissant dimanche soir de denses expérimentations/explorations sonores en perspective.
Pour les amateurs, fortement recommandé.

BLACK PUS
BLACK PUS est le projet solo de Brian Chippendale qui a atteint une certaine renommée en tant que batteur des titans du rock noise Lightning Bolt. Auteur, sous BLACK PUS, d’une quantité indéniable de cd-r maisons depuis 2006, puis des disques sortis sur LOAD et le tout dernier (« All My Relations ») sur l’incontournable label US Thrill Jockey, Brian Chippendale déverse un mélange féroce de multi-couches free-jazz et structures pop affirmées, avec une batterie, diverses pédales d’effets et un oscillateur créant d’énoooormes basses. Une musique en mouvement constant, hautement physique, avec un jeu de batterie hyper-furieux et un son à l’abandon sauvage qui est à la fois agressif et invitant. Une sorte de musique maximaliste générée par sa batterie, sa voix, un oscillateur déclenché par la pédale de grosse-caisse, des boucles et des phrases et rythmes répétés, oscillant entre méditation, transe et fureur envahissante. Un excellent moment de transcendance viciée en perspective par quelqu’un ayant été appelé à collaborer, entres autres, avec des méga-stars telles que Björk, The Flaming Lips ou encore Lee « Scratch » Perry.

NMO
Derrière NMO (on y met le nom qu’on veut, genre Navnlaust Mønster Opptog ou encore Normal Move Out...) se cache surtout le dernier projet/duo du batteur/percussionniste sorcier norvégien Morten J Olsen (from MoHa !, Ultralyd, etc..) et l’électronicien Ruben Patino (dit Pato). NMO est un motif/pattern à l’orientation se voulant exclusivement et strictement « exotique », un projet qu’ils définissent comme une sorte de Military Space Techno au sein duquel se mélangent sonorités acoustiques et sonorités générées par ordinateur, explorant les frontières entres structures hautement répétitives et spatialisation sonore. Un excitant tout nouveau projet, entre danse cérébrale et hypnose nerveuse auditive, et un set-up acoustique minimaliste à souhait : une caisse-claire (surprésente rythmiquement) entourés de divers appareils électroniques.

SEC_ & OLIVIER DI PLACIDO DUO
Auteurs d’un très réussi premier album (« Rainbow Grotesque » sur l’excellent label polonais Bocian Records) et un excellent pointage des sonorités abrasives et disséquées au scalpel de la nouvelle force/génération improvisée européenne. Bruitiste, noise, fort, attentif, réfléchi, « artillerie lourde » par moments, cahoteuse/accidentée à souhait. Une musique qui siffle, grésille, craque, chahute, s’effondre, sécrète un fascinant lot de sonorités troubles, ferrugineuse et actuelles tout azymut, donnant corps à une matière sauvage et vivifiante. Un prenant voyage sonore, réalisé au moyen d’un revox, une guitare totalement démembrée, et autres manipulations électriques/électroniques. Dangereusement absorbant, délicieusement métallique et fragementé à souhait avec ces relents post-industriels d’immense cages d’escaliers abandonnées ou autres vieux aéroports ou stations radios fantômes/hantées.

Plus d’infos :
BLACK PUS :
http://www.blackpusone.blogspot.be/
NMO :
http://www.n-m-o.tk/
SEC_ & OLIVIER DI PLACIDO DUO
http://www.toxorecords.com/sec_/
http://olivierdiplacido.wordpress.com