mercredi
7
février
2018

CILANTRO + ANGELICA CASTELLO & JEROME NOETINGER DUO + BILLY ROISZ

Concert

MERCREDI 07 FEVRIER – 21h00 (concerts 21h30 !)

– 2 ELECTRONICS/ELECTROACOUSTICS DUO CONCERTS with INSTABLE SYSTEMS EXPLORATIONS, TAPES MANIPULATIONS, STRANGE SET-UPS/INSTRUMENTS/SET-UPS, REVOX HIGH MASTER EAR/BRAIN, EXPERIMENTAL SHORT MOVIES & MORE…. –

CILANTRO (Mexique/Autriche)

Angelica Castello & Billy Roisz : electronics, basse électrique, flûte contrebasse (rekorder), ukulele, couteaux, objets divers, etc…

+

ANGELICA CASTELLO & JEROME NOETINGER DUO (Mexique/France)

Angelica Castello (Mexique) : paetzold, casette, radio

Jerome Noestiger (France) : revox, electronics

+

BILLY ROISZ (Autriche)

Projection de 3 courts-métrages expérimentaux, entre les 2 concerts :

« Paris », 4 minutes, musique : MOE (Norvège)

« Close Your Eyes », 13 minutes, musique : dieb13 (Autriche)

« Toutes Directions », 14 minutes, son : Radian, dieb13, Billy Roisz (Autriche)

Belle soirée d’explorations sonores et visuelles en perspective, tournant autour de la passionnante musicienne d’origine mexicaine Angelica Castello, résidente & activiste centrale des scènes exploratrices viennoises et mexicaines actuelles et qui se se produira ce soir ici en deux versions duos.

D’un côté au sein de CILANTRO, son duo avec une autre captivante musicienne exploratrice/activiste viennoise, Billy Roisz, avec laquelle elle aime les systèmes instables et les explorations de ceux-ci : feedbacks de flûtes-contrebasses (rekorders), basse électrique distortionée, signaux vidéo-audio, petits synthétiseurs construits-maison, usage d’objets divers, de couteaux, de boîtes de thon mises en circuits, etc, etc… Le duo agence/expose le tout dans une esthétique post-noise énigmatique & originale, visuellement envoûtante et soniquement évocatrice, oscillant entre fragilités, atmosphères oniriques, subconscient et accidents. Et, comme elles le disent elle-même, une musique sans parfum.

De l’autre côté, le très excitant & attendu duo avec le titan du Revox qu’est l’incontournable Jerome Noetinger, où là, il sera question de bandes, de mètres de bandes, de centaine de mètres de bande pour créer un fascinant labyrinthe ou plutôt un filet capturant les sons provenant des instruments à vents/flûtes d’Angelica et autres ondes radio. Le tout pour nous faire entrer/plonger dans un étrange univers sonore teinté d’irréel, comme provenant d’un univers parallèle et/ou d’un tout autre espace-temps. Envoûtant, certainement agité par moments, voire inquiétant.

Et entre les deux concerts, une fois n’est pas coutume, un entracte/pause (30 minutes) sous forme de projections de 3 courts-métrages expérimentaux de Billy Roisz explorant le rapport son/image et vice-versa.

Plus d’infos :

Angelica Castello :

http://castello.klingt.org/

Billy Roisz :

http://billyroisz.klingt.org/

Jerome Noetinger :

http://www.erratum.org/old/noetinger/