dimanche
3
mars
2013

DIGITAL PRIMITIVES + INGAR ZACH SOLO

Concert

La cave12 à l’Ecurie (#318)

ILÔT 13 - 14, RUE DE MONTBRILLANT

DIMANCHE 03 MARS - 20h30 (premier concert 21h00 précises !!!)
DANS LE CADRE DU FESTIVAL BATTERIES - BIG FINAL :
DIGITAL PRIMITIVES (Usa)
Cooper-Moore : instruments inventés (diddley bow, mouth bow), banjo, voix, didgeidoo
Assif Tsahar : sax tenor, clarinette basse
Chad Taylor : batterie, percussion
+
INGAR ZACH SOLO (Norvège)
percussions

En collaboration avec le festival Batteries

Fantastique "all-star" trio de fous-vétérans de la scène jazz/free-jazz ricaine, s’amusant comme des fous pour un résultat groovy/fourre-tout d’extrêmement haut calibre, enthousiasmant, renversant et totalement libre-éclaté. Blues, funk, free jazz hurlant américain ou méditatif européen, une touche de percussion africaine, une pincée de didgeridoo et on en passe se collisionnent de manière totalement jouissive dans l’excellente cuisine musicale servie par DIGITAL PRIMITIVES.

Riffs Bo-Diddleyiens sur un instrument à une corde d’origine africaine, niveau d’énergie incandescent, souffles saxophoniques en jubilation constante, touche de dance-floor-roots à tomber par terre, bass-groove, spoken-word, chants/exclamations, relents de Grateful Dead, de James Blood Ulmer, passages méditatifs, jeu d’ensemble sur-télépathique, batteries hypnotiques par moment, reprises décalées, atmosphères voodoo ou aborigènes ou du mississipi ou… etc, etc…

Bref, la liberté totale de Digital Primitives, leur niveau de jeu époustouflant et leur manière de mélanger le totalement non-conventionnel avec le conventionnel en font d’incroyables alchimistes musicaux par excellence. Un plaisir de jouer sur-communicatif (il faut voir l’hallucinant vétéran black Cooper-Moore sauter dans tous les sens et changer continuellement d’instruments comme de chemise) et une fraîcheur absolument unique en son genre. Génial, ludique, joyeux, des MONSTRES de la scène free-jazz & more ricaine de ces 40 dernières années et une manière formidablement jubilatoire de terminer/clôturer ce Festival Batteries.

Dans le genre, recommandé et si en forme, capable de foutre le feu.

Et en début de soirée/première partie un tout nouveau et vraiment excellent solo (fantastiquement englobant à l’écoute du fichier-son envoyé par lui) du superbe percussionniste norvégien Ingar Zach, habitué de la cave12 avec moult différents projets. Fer de lance de la scène improvisée norvégienne, Ingar Zach est connu pour sa large palette sonore tirée d’un dispositif instrumental simple arrangé autour d’une imposante grosse caisse d’orchestre. Quintessence du son, textures amples et minutieuses, sons microscopiques produits par des objets insolites, arcs, hélices, micro-moteurs, le tout autour d’un flux énergique en progression constante. Membre fondateur du quintette Glueck et des groupes MURAL, Dans les arbres ou Huntsville, Ingar Zach nous présentera donc ici son tout nouveau et très excitant projet solo aux résonances droniques-symphoniques, royalement englobante, voire hypnotique. Immersion sonore totale garantie et recommandé.

Plus d’infos :
DIGITAL PRIMITIVES :
http://www.hopscotchrecords.com/digital_primitives/new.html
INGAR ZACH :
http://www.ingarzach.com/