dimanche
3
novembre
2013

ELOÏSE DECASES/ERIC CHENAUX DUO

Concert

La cave12 à l’ECURIE (#359)

ILÔT 13 – 14, RUE DE MONTBRILLANT

DIMANCHE 03 NOVEMBRE – 21h00 (concert 21h30 !)
- Delicate & Fragile Medieval French Songs Repertoire Atmosphere -
ELOÏSE DECASES/ERIC CHENAUX DUO (France/Canada)
Eloïse Decazes (France) : voix
Eric Chenaux (Canada) : guitare

Très beau, hautement fragile et sur-délicatement intimiste duo de recueil de chansons françaises glanées à travers les âges avec un merveilleux accent/atmosphère médiéval en toile de fond constante. La chanteuse Eloïse Decazes (du duo Arlt) et l’excellent guitariste canadien Eric Chenaux (auteurs d’une poignée de fortement habités/réussis albums sur des labels-clés que l’incontournable-culte label canadien Constellation) délivrent un exquis mariage hypnotique entre le très ancien et le parfaitement moderne, entre le fantastique du moyen-âge, la source même de la chanson folk et de discrètes torsions psychédéliques et totalement contemporaine.

Auteurs d’un très bel album-objet, paru récemment sur le jeune label belge Okraïna, allant de la tradition orale du XIIème siècle jusqu’aux envolées sublimes du duo culte Fontaine-Areski, la paire nous berce de manière continue avec longues complaintes hypnotiques entrecoupées de courtes ritournelles a cappella et de brefs instrumentaux. Eric Chenaux, d’un côté, tisse magistralement à la guitare des liens souterrains entre musique médiévale, musique contemporaine et avant-folk, de contrepoints obliques en modulations à l’archet, de soli fantomatiques en dissonances extrêmement discrètes. Eloïse Decazes, fabuleusement somnambule et hantée interprète des récits sanglants (incestes, crimes passionnels, infanticides, métamorphoses hallucinées) qu’elle semble laisser émaner d’elle, dans un halo de lumière blanche, brûlante et glacée.

Un concert et approche demandant la plus grande disponibilité d’écoute, pour pouvoir entrer dans la délicatesse hautement fragile et sur le fil du duo, comme un murmure fredonné venant de la nuit des âges, et évoquant à la fois des univers tels ceux de Richard Youngs, Gavin Bryars ou encore Josephine Foster.

Dimanche hautement posé, fragile et délicat et recommandé aux amateurs de médiévaleries torsadées et/ou chuchotées.

Plus d’infos :
http://okrainarecords.com/2012/09/18/okraina-1-eloise-decazes-eric-chenaux/
http://eloiisedecazesericchenaux.bandcamp.com/