mardi
10
novembre
2009

EVANGELISTA (usa) + HAIR POLICE (usa)

Concert

La cave12 au KAB (#40)

USINE – 4, PLACE DES VOLONTAIRES
MARDI 10 NOVEMBRE – 21h00 (concert 21h30 !)

 ! 2 class avant-rock-noise US bands !
EVANGELISTA (usa)
Carla Bozulich : voix, guitare
Dominic Cramp : orgue, sampler
Tara Ill Barnes : basse, voix
Andrea Serrapiglio : violoncelle
Young Michael Tracy ; batterie
+
HAIR POLICE (usa)
Mike Connelly : guitare, voix, cassettes, noise
Trevor Tremaine : batterie, voix, cassettes
Robert Beatty : électronique

En co-prod avec le KAB

Dans le genre et pour les amateurs de rock regardant vers le futur, excellente soirée de tout premier plan.
Avec d’un côté, l’un des projets les plus intenses et complexément profonds qu’il soit donné donné d’entendre actuellement. Le formidable « véhicule » EVANGELISTA, nef labyrinthesque d’une des voix féminines les plus denses qu’il soit donné d’entendre aujourd’hui, la formidablement habitée Carla Bozulich. De l’autre côté et en ouverture, le trio que certains considèrenet comme LE groupe de l’après Wolf Eyes (soit de l’après-noise/rock) : HAIR POLICE. Un dernier disque en forme de claque dans la gueule. Du post-noise radical et effervescent, confrontation de rythmique plombé et d’assaut noise tonitruant. Dans le genre, excellent et rigoureusement tourné vers demain.

Deux projets, en plein dans le flux d’une musique (rock, noise, spoken words, chanson,collages etc…) qui avance, résolument, refusant de stagner dans les codes et approches d’hier et posant de réelles bases/propositions pour la suite.
En évolution constante et avec une putain d’intensité.
Et comme le dit Hair Police : This is REAL rock and FUCKING roll !
Alors…Let’s go !

EVANGELISTA

Débutant en 2006 avec leur premier albun sur Constellation, le projet Evangelista de Carla Bozulich a gagné la reconnaissance d’être un unique, incompromis et hautement fascinant voyage sonore, confessionnel et cathartique. Evangelista intègre l’un des plus fort et aventureux accomplissement que Bozulich ait produit au cours d’une fascinante et sans peur carrière musicale (20 ans). Avec leur deuxième album en 2008, Hello Voyager, Evangelista a carrément explosé faisant la une de magazine comme le WIRE et étant inclus dans bon nombre de top-list de fin d’année.

C’est avec un tout nouvel album, « Prince of Truth », qu’Evangelsita débarque, un fabuleux album, poussant le band dans qqchose d’encore plus intense, plus investit, plus complexe et plus aventureux soniq uement et compositionnellement que jamais.

La structure « chanson » traditionnelle est pour la plupart du temps absente de « Prince of Truth » ; les morceaux sont construit à partir d’un extrêmement divers set de sources sonores, prenant forme à travers des couches d’accumulations et de juxtapositions : premiers plans, arrières plans, changements soudains, suspensions et dissolutions… le tout avec la voix imposante de Carla et de brillantes paroles en guise de fil conducteur.

Bozulich et son groupe Evangelista ont ainsi forgé un puissant, frissonnant, avantureux et articulé nouveau travail, avec Carla à la barre. Son groupe a élaboré un gréage des plus élaborés, déployant une panoplie d’étranges motifs et établissant la carte de nouveaux audacieux territoires.

Un nouvel album-résultat d’une cuisante et séduisante profondeur, occupant une entièrement orginiale zone à l’intersetion de l’impro, du noise, du post-industriel, du post-punk et de la personnalité incantatoire, enchanteresse et pleine d’âme de la chanteuse.

Un album qu’on est urgemment pressé de découvrir en live.
On se précipite.

Plus d’infos :
http://carlabozulich.com/

HAIR POLICE

HAIR POLICE ont été en train de faire voler en éclats les ondes sinuosidales et donner du fil à retordre aux ingénieurs du son aux sons ingénieurs tout autour du globe depuis 2001. Les live show d’Hair Police sont exaltants et d’un autre monde. Le groupe et le public sachant être réceptif hurle des mantras entre les chansons. Sans vouloir sonner attardé, voici du VRAI rock et du FUCKING roll. Tandis que leurs live shows souscrivent souvent à une certaine esthétique (c’est-à-dire à une folie contrôlée), le répertoire enregistré d’Hair Police maintient une surprenante diversité : de paysages droniques hors zones en passant par des assauts sonores plein, pour de flippants trek-caravane ou des embarquements à bord d’avions astraux. Cela ne sonne pas simplement comme Merzbow tapant sur des pots et des casseroles ; Hair Police a UNE sacrée vision, et ils vous invitent à hypothétiser sur ce que cette vision peut être.

HAIR POLICE vient de sortir un énième nouvel album CERTAINTY OF SWARMS sur LE label ricain du moment, No Fun et ils vous attendent au fond de la fosse.

L’un des tout grands groupes redéfinisseurs du noise-rock actuel !
On se précipite, bis.

Plus d’infos :
http://www.gnarlytimes.com


Autres concerts de Carla Bozulich à la cave12: