mercredi
20
septembre
2017

FRANCISCO MEIRINO + TARAB

Concert

MERCREDI 20 SEPTEMBRE – 21h00 (concerts 21h30 !)

- MODULAR SYNTH QUADRIPHONIC SUPER_HIGH DENSITY & TENSION SOLO ACT + DIRTY FIELD RECORDINGS & SPEAKERS RECONTEXTUALISATION/EXPOSITION SOLO ACT -

FRANCISCO MEIRINO (CH)
Synthétiseur modulaire, objets, transducteurs, quadriphonie
+
TARAB (Australie)
Enregistrements environnementaux, objets, haut-parleurs, transducteurs, électronique

Continuation des explorations du lausannois FRANCISCO MEIRINO ici qui continue à abattre un travail de toujours tout premier ordre à un rythme non-stop tout simplement ahurissant. Présentant ce soir un solo au synthétiseur modulaire et en quadriphonie basé sur sa nouvelle pièce “RUINS”, pièce divisée en 2 parties. Une première partie, "The Ruins I left You In" qui est "acoustique" (des objets mis en vibrations via des transducteurs excités par le synthé) et qui se transforme progressivement en une deuxième partie, "I Left You In Ruins" qui elle est purement électronique (synthétiseur modulaire en quadri) et qui, comme toujours chez Francisco Meirino, atteint des sommets d’intensité. Et à l’écoute de ce qu’il nous a envoyé, on peut vous assurer que l’intensité, couplée à une tension inquiétante de toute beauté, est on ne peut plus présente. Ou comme une invasion d’insectes électroniques, cymbalisant tout l’espace de séquences/fréquences stridentes, spiralantes et/ou affolantes _yes !

Encore un travail fantastique de maîtrise et à l’impact sonore puissamment vrillant/vrillé par, dans le genre, le musicien le plus serial-actif du territoire helvétique actuel, enfilant projets après projet avec à chaque fois un résultat hallucinant de qualité.

Hautement recommandé !

Et, en (normalement) première partie, l’excellent travail de l’australien TARAB qui avait incroyablement remplit la cave12 d’haut-parleurs/transducteurs vibrant (et faisant ainsi vibrer/chanter toute la cave12) en avril 2015. Explorant des sons récoltés et des gestes/gestuelles tactiles ré-contextualisés en des compositions dynamiques et psycho-géographiques inspirées par des choses/objets jetés/rejetés qu’il trouve en rampant dans la boue, les décharges, le sol, les roches, la poussière, les marches sans but, les objets rêches et grésillants, la décomposition, bref par tout ce qu’il entend et voit, TARAB expose le coté crasseux des enregistrements de terrain. Plus que de simplement "documenter" un lieu donné, TARAB s’intéresse plus à un engagement direct avec son/notre entourage, échauffant/taquinant/attisant avec des "demis" récits sonores nos sensations viscérales, nos fausses pistes permanentes et notre conscience pour le coup hautement renforcée.

Un excellent et hautement prenant/fascinant travail documenté sur des labels-phares du genre tels 23five, Kaon, etc, etc… et présenté régulièrement en Australie, Europe, Japon, Amérique du Nord et Amérique du Sud.

Plus d’infos : 
FRANCISCO MEIRINO :
http://www.franciscomeirino.com/
TARAB :
http://tarab3058.com/