vendredi
8
avril
2011

Ghédalia Tazartès

Concert

La cave12 au MEN (#2)

MUSEE D’ETHNOGRAPHIE DE NEUCHATEL 
4, rue St-Nicolas - Neuchatel

VENDREDI 08 AVRIL - 20h00 (concert à 20h15 !!!) 
"Dans le cadre de l’exposition Bruits"
GHéDALIA TAZARTèS (France)
voix, instruments divers
En collaboration avec le MEN

Deuxième excursion neuchâteloise, toujours dans le cadre de l’excellente expo "Bruits" du Musée d’Ethnographie de Neuchâtel, avec un immense Monsieur de la scène expérimentale-bizarroïde française de ces 40 dernières années, le génial Ghédalia Tazartès. Un plaisir-cadeau non dissimulé, enfin et pour la première fois à la cave12 (nomade). A Neuchâtel, certes, mais Genève prenant des plombes à reloger "sa" cave12, on va pas se priver non plus et attendre que Tazartès meure.

Bravo Neuchâtel et mercis !

Artiste inclassable et intransigeant, les apparitions publiques de Ghédalia Tazartès sont, surtout en solo, extrêmement rares, mais constituant toujours des moments uniques.

Auteurs de disques-jalons et franchement exceptionnels à la fin des années 70/début des années 80, à commencer par Diasporas puis le cultissime "Une éclipse totale de Soleil", Tazartès nait à Paris en 1947 et commence à chanter à l’âge de 12 ans après la mort de sa grand-mère, au cours de promenades solitaires dans le bois de Vincennes. Á ses débuts, il désigne ses créations par le terme « Impromuz » : s’agissant plutôt pour lui de dessin ou d’écriture sur bande magnétique que de composition musicale, il fallait trouver un terme approprié. Il s’intéresse particulièrement, dans ses compositions, à l’utilisation des possibilités vocales : chez lui, le ton du langage est souvent bien plus important que le sens des mots. Et ce travail vocal s’approprie les sons les plus divers : complaintes des rues, récits de griots africains, chants de muezzin, plaintes yiddish… Ainsi, montages sonores et travail vocal font évoluer l’auditeur dans un univers mystérieux, un monde qu’il invente en s’inspirant des différentes traditions qui traversent la musique.

Passant de la musique concrète à la musique ethnique (existante ou inventée), la poésie, le noise, les boucles, les collages, des ambiances tristes à pleurer ou des atmosphères débordant de joie, la musique de Ghédalia Tazartès est toujours restée une sorte d’immense mystère… mais un mystère inscrit dans un constant flux de cohérence. Tazartès est un véritable nomade musical, échappant à toute forme de contrôle et refusant toute forme de classification. Pas étonnant qu’il soit cité sur la fameuse liste des disques essentiels et influents de Nurse With Wound.

Un plaisir rare !

Plus d’infos :
Ghédalia Tazartès : http://www.hinterzimmer-records.com/artists.html#tazartes
BRUITS : http://www.men.ch/bruits