mercredi
27
novembre
2013

HISHAM MAYET : VODOUN GODS ON THE SLAVE COAST

Concert

La cave12 au SPOUTNIK

USINE – 11, RUE DE LA COULOUVRENIERE

- SUBLIME FREQUENCIES IN NORTH and WEST AFRICA : THE FILMS OF HISHAM MAYET -
MERCREDI 27 NOVEMBRE – 20h30 (projection 21h00 précises !!!)
HISHAM MAYET (from Sublime Frequencies – USA)
Projection et présentation de (et en présence du réalisateur) :
« VODOUN GODS ON THE SLAVE COAST »
A Film By Hisham Mayet
Sublime Frequencies
50 minutes/2012
+
Discussion & extraits d’autres films

Exaltants, hallucinants, déchirants, extatiques et surréels, les films d’Hisham Mayet (ainsi que ses collections d’enregistrements audio) révèlent les rituels séculaires d’une région donnée, ses rythmes et ses paysages, avec une esthétique « extra-géographique » et d’étranges/inconscients relents de mélancolie. Employant une méthodologie de travail sans faille qui continue à inspirer bon nombre de ces contemporains ainsi qu’un public nombreux tout autour du globe, les nombreux documentaires de Hisham Mayet ont redéfini la nature même des films « ethnographiques » et continuent à provoquer et stupéfier, le tout avec une égale mesure.

Nous avions déjà reçu ici l’habité et passionnant/passionné Hisham Mayet par le passé, que cela soit lors de la toute première venue et hautement mémorable première venue du team au complet de Sublime Frequencies et les concerts de Omar Souleyman et Group Doueh, puis plus tard lors de la venue de Group Inerane. Membre créateur à part entière aux côtés d’Alan Bishop (ex-Sun City Girls) de l’étiquette continuant à faire couler beaucoup d’encre autour de la planète SUBLIME FREQUENCIES et qui continue à sortir des disques/lp’s-trésors absolus des 4 coins de la planète, toujours avec cette esthétique volontairement brute, sauvage et non-édulcorée, SUBLIME FREQUENCIES continue à être le meilleur label « non-world music » au monde (cf. leurs dernières sortie discographiques dont certianes déjà épuisées : « Ethnic Minority Music Of Southern China », « Scattered Melodies : Korean Kayagum Sanjo », « The Crying Princess : 78rpm Records from Burma », « Molam : Thai Country Groove From Isan » ou encore « Pop Yeh Yeh : Psychedelic Rock From Singapore And Malaysia : 1964-1970 vol 1 » ...) ,le plus « salement-brut » provoquant dans leur approche esthétique « sauvage » non édulcorée et adulés tout autour de la planète (par un large public ainsi que par les presses spécialisées)...

Une immense joie pour nous de recevoir l’un des cerveaux du label, côté filmographique, et qui donc présentera ce soir son nouveau film, « VODOUN GODS ON THE SLAVE COSTS » avant de présenter/discuter de sa méthodologie et de celle de Sublime Frequencies avec sans doute des anecdotes/histoires savoureuses quant à ses expériences avec les maintenant légendaires groupes guitaristiques du Sahara (Group Doueh, Bombino, Inerane) qu’ils ont « découverts », ainsi que ses nombreuses aventures lors de ses voyages et documentations des cérémonies possessionnelles du Sahel au cours des dix dernières années.
Une chance/aubaine unique de tout savoir sur Sublime Frequencies en somme et l’occasion rêvée, même pour les plus farouches critiques (on espère qu’ils viennent !.. on sait qu’il y en a à Genève), de se confronter à l’approche si particulière de Sublime Frequencies en direct !

Le tout dans le cadre magnifiquement idéal du cinéma Spoutnik que l’on remercie pour son accueil.

Vodoun Gods on the Slave Coast
A Film By Hisham Mayet
Sublime Frequencies
50 minutes/2012

L’exploration des cérémonies possessionnelles d’Hisham Mayet au sein de l’Ouest Africain continue, cette fois-ci au Bénin. Berceau et lieu de naissance du Voodoo, le Benin était auparavant connu comme la Côte de l’Esclavage (Slave Coast) et la plus grande partie de l’industrie esclavagiste fut exportée des côtes de cette région.
La vénération Voodoo fait partie intégrante de la vie de tous les jours des habitants du Bénin. Ce film, tourné en 2010 durant les denses et riches célébrations Vodoun, forme une lentille/objectif impressionniste de la myriade de cérémonies diverses que cette culture a à offrir. Il présente des observations intimes d’une large variétés de cérémonies Voodoo : le culte de Sakpata (dieu de la peste et de la guérison), drames Egoun (= Revenants) enveloppés dans des costumes de magistrats, police secrète des gardiens de nuit Zangbeto, etc, etc...

Bref, un véritable et rare festin visuel et auditif/musical venant de sortir et qui sera projeté pour la première fois à Genève en, attention, une seule séance unique !

Projection à 21h00 PRECISES !!!!!

Plus d’infos :
http://www.youtube.com/watch?v=0ywahsfokAE
http://www.sublimefrequencies.com/