dimanche
25
mars
2012

JOHN WIESE + WILL GUTHRIE + JASON KAHN/MARK TRAYLE

Concert

La cave12 à l’ECURIE (#267)

ILÔT 13 - 14, RUE DE MONTBRILLANT

DIMANCHE 25 MARS - 21h00 (concerts 21h30 !)
- 3 exemplary avant-garde acts with electronics wizards, insane polytribal drums & unstoppable proteans musical searchers -
JOHN WIESE (usa)
électronique
+
WILL GUTHRIE (Australie)
"This is Not a Drum Solo… Again… "
intense-polytribal-drums
+
JASON KAHN/MARK TRAYLE (usa)
Jason Kahn : électronique
Mark Trayle : électronique

Putain, quelle belle soirée en perspective. Pour les amateurs d’expérimentation sonore de haut niveau tout azimut, du tout tout bon, avec encore, en scène, 3 actes-clés et franchement excitants de la scène avant-gardiste musicale actuelle : l’un des plus conséquents/actifs/importants "noiseur-concret" de la scène bruit contemporaine, le sur-prolifique américain John Wiese, acteur essentiel et au son-démarche ô combien particulier. Une pièce maîtresse de premier ordre à lui tout seul. Plus : l’un des plus insensé-intense "non-solo de batterie" de mémoire récente. La claque Will Guthrie qui avait scotché tout le monde lors de son apparition au Festival Face F de Décembre 2010 au Théâtre de l’Usine. Attention, il nous dit : set plus fort, plus rapide, plus intense, plus tout… euh, c’est possible ??? A voir, vraiment ! Et enfin, une rencontre-duo inédite entre l’un des radicaux libres-penseurs/cerveaux les plus à la pointe des possibilités/support technologiques actuelles, le fascinant américain/quasi-vétéran Mark Trayle à l’électronique, aux prises à l’infatigable/de plus en plus génialement caméléon Jason Kahn, ce soir, à l’attirail électronique.

Bref, pour les amateurs, un tout tout bon dimanche exploratoire sonore en perspective, entre sorcier concreto-noise, batterie possédée, et flux électroniques-analogiques bizutés.

Ordre de passage non défini.

JOHN WIESE
Artiste et compositeur basé à Los Angeles, Californie, John Wiese, à la discographie réellement impressionnante/infinie s’est fait une place de choix/unique au sein de l’ainsi nommée scène "noise" (étiquette ne collant que très peu au travail de John Wiese) par une technique flirtant avec la précision scientifique, combiné au collage de bandes/cassette, un humour sanguinolant et une adresse artistique hors-catégorie. Qqpart entre Maryanne Amacher, Hecker, Xenakis et Smegma (dont il fait actuellement partie à part entière), les sets live de John Wiese sont à la fois brûlant, explosif et construit de manière fascinamment complexes. De la très fine ouvrage, venant de sortir un disque quasi-catalogue/référence sur l’excellent label PAN intitulé "Seven Of Wands", sorte de sélections de nouveau sons concrets aussi extraterrestres que référentiels. John Wiese est également membre du génial groupe de grind-concret Sissy Spacek et en plus de jouer actuellement avec les légendaires Smegma, a collaboré avec un nombre infini de projets/musiciens dont : Pain Jerk, Evan Parker, Sunn O))), Merzbow, Wolf Eyes, C Spencer Yeh, Kevin Drumm, etc, etc…

Un maître de la manipulation sonore tordue ce soir en action.

WILL GUTHRIE 
(THIS IS NOT A DRUM SOLO… AGAIN…. )
Bon. Nous avions reçu Will en 2010 pour le Festival F au Théâtre de l’Usine et ce qui devait être l’un de ses premiers Non-Solo de Batterie. Et franchement, la claque physique, sonore, polyrythmique, polytimbrique , polytribale qui en résulta fut phénoménale… et au-delà de toute attente. Voilà. Will Guhtrie nous revient en non-solo ce soir, mais avec un set qu’il dit donc plus fort, plus intense, plus physique, plus rapide, plus tout… jusqu’à l’épuisement complet… vraiment, est-ce possible ????

Une grosse, GROSSE réjouissance ici et un petit rappel des faits :

Un non-solo de batterie se voulant une modulation de divers rythmes allant et venant. Le challenge de Will Guthrie, pour encore une fois, un set très très physique ; rassembler d’un seul coup un nombre titanesque d’influences éparpillées : la tradition, la pulsation conflictuelle, squarepusher, cecil taylor, tim goldie, art ensemble of chicago, whitehouse, l’indépendance, la dépendance, l’interdépendance, l’abstraction, la conduite en état d’ébriété, noonah, la polyrythmie, henry threadgill, PiL, jerome noetinger, the ames room, the necks, gravel rash, le tribal, le flamenco, caboose, le free-jazz, l’improvised music’, l’improvisation, l’Appalachian music, les structures compositionnelles , les guides pour improviser, l’élasticité, l’électroacoustique, l’acoustique, la tape music, le "loud", le long, le "strong", l’heavy trance, l’explosivité, l’énergétique, la virtuosité, "just the drums", le west african pop, le rigide, otomo yoshihide, le "slowly elvolving", etc, etc…

La liste est tellement imposante mais fantastique d’urgence-cris-enthousiasme-amour-habité , que l’on ne peut pas résister à la mettre dans son intégralité en toute fin du texte de présentation ci-dessous. Un fucking programme pour une fucking intervention.

Batteur et percussioniste australien, Will Guthrie travaille dans différents styles et domaines musicaux : musique improvisée, expérimentale, jazz, rock, composition, électro-acoustique etc. Il a produit plusieurs disques en solo ainsi qu’ avec d’autres artistes et a joué dans divers festivals ou scènes en Europe, Asie et Océanie. 
Il a étudié la musique et l’improvisation au The Victorian College of The Arts (Melbourne, Australie), et a commencer à jouer professionnellement à l’âge de 17 ans dans dans différentes musiques et courants musicaux jazz, rock, hip-hop, musique africaine, flamenco, avec des danse et théâtre. En 1997 avec le guitariste Ren Walters il commence à organiser des concerts hebdomadaires : séries Improvised Tuesdays, maintenant connu comme The Make It Up Club dédié aux musiques expérimentales et improvisées. En France à Nantes il fait partie de l’association Cable# qui organises des concerts régulièrement et un festival chaque année. 
Il joue solo ou dans THE AMES ROOM (avec Jean-Luc Guionnet et Clayton Thomas), ELWOOD & GUTHRIE (avec Scott Stroud) et a collaboré ou collabore aujourd’hui fréquemment avec Ferran Fages, Jean-Philippe Gross, Anthony Pateras, Keith Rowe, Jerome Noetinger, Jean-Luc Guionnet, Clayton Thomas, Robbie Avenaim, Jim Denley, etc, etc.. Il s’occupe également d’un label de musique expérimentale : ANTBOY MUSIC. Il habite et travaille à Nantes.

MARK TRAYLE/JASON KAHN
Mark Trayle et Jason Kahn ont commencé à jouer ensemble en 2007 lors d’une performance au CalArts Center for Experiments in Art, Information and Technology Festival à Los Angeles. Mais c’est la toute première fois qu’ils se produiront live en duo, employant des processus chaotiques, de l’électronique analogique et des software faits maison pour un duo purement électronique, oscillant dans cet espace entre l’indétermination chère à David Tudor et la folie sonique/sonore de la composition automatique/instantanée. Importante figure de la scène électronique expérimentale américaine, le quasi-vétéran et compositeur, improvisateur, artiste sonore Mark Trayle s’est fait une place de choix remarquée/remarquable au sein notamment du groupe/network The Hub aux States, après avoir étudié la composition avec des immenses pointures telles que Robert Ashley, David Behrman et David Rosenboom. Il a également joué avec des gens tels que Andrea Neumann, Toshimaru Nakamura , Wadada Leo Smith, etc… et a enregistré pour des labels-clés de l’avant-garde musicale tels que Atavistic Records, Elektra/Nonesuch ou encore le Tzadik de John Zorn.

Peu de musiciens atteignent le niveau d’extrêmes musicaux et technologiques insufflés par Mark Trayle. La rencontre avec l’incroyablement protéiforme/changeant Jason Kahn, l’un des peut-être plus actifs et intarissable/infatigables musicien de la scène expérimentale mondiale actuelle et grand habitué de la cave12-nomade, vaut son pesant d’or d’articulation de textures sonores sillonnantes, généreuses et se mélangeant remarquablement. Une rencontre technologique improvisée-bizutée chahutée et free-lance de haute teneur en perspective.

Plus d’infos :
JOHN WIESE : http://www.john-wiese.com/
WILL GUTHRIE : http://www.antboymusic.com
MARK TRAYLE : http://adagio.calarts.edu/~met/
JASON KAHN : http://jasonkahn.net

WILL GUTHRIE’s SHOUT OUTS :

the ames room, elwood, charlie, anthony pateras, helmut schäfer rip, jérôme noetinger, jean-philippe gross, ferran fages, jason lescalleet, graham lambkin, nina simone, ghostface killah, inspectah deck, roscoe mitchell, henry threadgill, anthony braxton, john duncan ghost stories, ronald shannon jackson, valerio tricoli, phil trealor, feeling to thought, ivo papasov, will oldham, nusrat, louis burdett, nude, art ensemble of chicago, noonah, lori song, erika, royal afican drummers, michael gendreau, peter brötzmann, mahmoud guinia, eric b & rakim, eric la casa, eric cordier, paul motian, rza, gza, PiL, eliane radigue, rahsaan roland kirk, ernie althoff, dudu pukwana, captain beefheart, whitehouse, cut hands, consumer electronics, wriggle like a fucking eel, roil, the necks, tim goldie, debussy, randy h yah, joe colley, ed blackwell, scott arford, bomb squad, curse ov dialect, michel chion, lionel marchetti, greg sheehan, greg malcolm, kojo owusu, peter humble, snuff puppet band, dynamic hepnotics, michael sheridan, peacocks guitar band, big daddy kane, the roots, trevor watts, tyshawn sorey, deerhoof, pj harvey, white chalk, curtis mayfield, kadoonka, ava mendoza, arnett cobb, oren ambarchi, robbie avenaim, clockwork, ashanti afrika jah, sonny rollins, coleman hawkins, ben webster, john tilbury, christine sullivan, ella fitzgerald, james brown, mike cooper, mf doom, brian brown, barry altschul, john coltrane, elvin jones, archie shepp, albert ayler, milford graves, ravel, eric satie, france, mary halvorson, dylan kent, salif keita, paco sery, abdelkebir amlil, spiderbait, split enz, buzzcocks, alex ward, new, 12 tone diamonds, dna, james blood ulmer, nirvana, arial pink, damien schultz, jean-francois laporte, harunalshola, paul lovens, ian chaplin, will poskitt rip, jack dejohnette, the meanies , drevin krumm, pumice, matt earle, adam sussmann, bernie mcgann, john pochee, run dmc, jaco pastorius, robert ashley, wayne shorter, maleem mahmoud ghania, pharaoh sanders, king idiot, ornette coleman, prime time, body meta, , taku unami, albert mangelsdorff, joel stern, james chance, metro de velour, steve roden, alvin lucier, tim stevens, squarepusher, roswell rudd, toma gouband, arthur blythe, arthur narcy, natasha anderson, woody guthrie, bruce babs clarke rip, city city city, ned collette, nico schauble, ted vining, dworzec, king gregston, machine for making sense, amanda stewart, earth, sunn o))), black one, diana ross, bucketrider, ben carr, trilok gurtu, john mclaughlin, hard ons, no comply, lester young, michael vorfeld, rod cooper, thembi soddel, gert-jan prins, tumbleweed, mos def, martin brandlmayr, dark dark dark, dirty three, andy moor, fela, bill frisell, charlemagne palestine, tetuzi akiyama, jeremy alsop, dewey redman, nas, miles davis, agharta, michael jordan, paul bley, adrian sherriff, david tudor, burkhard biens, sonny sharrock, andrew hill, richard davis & eric dolphy, ottavi automated percussion music, steve lacy trickles, dave addes, eric gravatt, steve coleman, mattin, om, chewbacca, charles mingus, talking heads, herbie nichols, charlie haden, thomas ankersmit, phill niblock, amm, caboose, mark shepherd, sun ra, john gilmore, nothing is, dead kennedys, eyes of the heart, public enemy, weather report, keith rowe, evan parker, paul lytton, diane peters, shaheen razmara rip, sufi dervish, bohjass, tim pledger, phil bywater, kynan robinson, julien wilson, steve magnusson, polwechsel, richard & johnny tedesco, chari, otomo yoshide, david tolley, dur-é dara, ren walters, anonymous unknown musicians listened to via cheap compilations, tapes with little information and the internet playing non western music(s), gnawa, irish, turkish, breton, sufi, african, gypsy, flamenco, klezmer, travelers, street musicians, olivier brisson, free music & dance collective, loubards pedes, forcebeton, cable#crew, rl, alr … PEACE !