vendredi
9
octobre
2015

KERMESSE BITCH : BITCHON & BITCHONNE (aka OFFICE DE PUTE) + interventions surprises

Concert

VENDREDI 09 OCTOBRE - début 22h00 tapantes !

- GLUFF # 1 -

"KERMESSE BITCH (ou 24’000 déclinaisons du terme BITCH dans le hip-hop principalement américain)"

BITCHON & BITCHONNE (aka OFFICE DE PUTE) : sélection youtube en direct
+
Interventions surprises (Thimothée Calame, Vegan 2000, Nicolas Tissot, Fay, Thomas Perrodin & surement more…)

It’s GLUFF time baby, soit un énorme clin d’oeil au LUFF FESTIVAL (cette orgie sonore démoniaque-meilleur festival de Suisse prenant place la semaine prochaine à LAUSANNE du 14 au 18 Octobre, on y sera !) et bon, une soirée contre-pied/pied-de-nez au LUFF ce soir au vu de l’after INNOMMABLE dont nous avait gratifié le LUFF l’année passée (no comment, ceux qui y étaient savent de quelle "géniale horreur" de film projeté en after on parle…)…

Un conte-pied totalement assumé, pris sur le mode dérisoire/carnaval, soit une KERMESSE-BITCH abrutissante à souhait, ah-ah-yeah & bon courage

"KERMESSE BITCH (ou 24’000 déclinaisons du terme BITCH dans le hip-hop principalement américain)"

Né d’une écoute intensive de nombreuses mixtapes hip-hop-clés durant des nuits et des nuits entières suite à un article sur le sujet paru dans l’incontournable WIRE magazine, une évidence flagrante a très rapidement frappé nos oreilles. Pas un seul morceau ou cassette/mixtape où le terme BITCH n’apparait pas. Au contraire, totalement omniprésent, c’est à un véritable bain de BITCHES auquel nous avons été confronté. Qu’il soit utilisé comme une forme de ponctuation phrasée, comme interjection, comme signification première (garce, chienne), comme insulte à l’autorité, comme interpellation d’un crew/gang rival, etc, etc… nous nous sommes retrouvés totalement subjugués par cet univers de bad boys et de bad girls qui cherchent à montrer qu’ils sont plus authentiques les uns que les autres. Il s’ensuivit dès lors un trèèèèèèèèèès looooooooong échange e-mail avec une poignée d’amateurs hip-hop de la ville, ceci par clips/liens youtube interposés où l’unique préoccupation était l’omniprésence du terme BITCH dans les morceaux envoyés (morceaux HIP HOP que l’envoyeur se devait d’aimer/assumer). Résultat : un flux totalement incontrôlé s’est déversé dans nos boîtes e-mails respectives, avec PLUS DE 400 MORCEAUX envoyés/réceptionnés pour une durée musicale de quasi 24 heures non-stop.

Débuté comme un jeu personnel, on s’est très rapidement retrouvé submergé par une curiosité insatiable sur comment le terme pouvait être décliné, allant fouillé dans les recoins les plus profonds de YOUTUBE ((média/mine d’or quelques fois fantastique !) et tombant sur quelques perles insoupçonnées. On s’est dès lors dit qu’on se devait de partager cet incroyable échange thématique. Et ce sera chose faite donc ce soir. Non pas la diffusion intégrale de la "playlist BITCH" (ah-ah, 24 heures, on est pas totalement fous quand même, quoi que…), mais tout de même une avalanche sur-conséquente sélectionnée, à partir UNIQUEMENT de cette affolante banque de donnée youtube compilée, en direct, par l’unique duo-entité capable d’assumer un tel défi : les tellement bien nommés OFFICE DE PUTE.

99,9 % de rap américain en évitant au maximum le côté BLING-BLING MTV (à 2-3 exceptions incontournables), du pur underground-trop-ghetto par moments, des jeunes s’autofilmant/se revendiquant dans la rue ou devant leur webcams avec une résolution totalement pourrie, des FILLES, passablement de filles scandant du BITCH, quelques ovnis en une autre langue que l’anglais (mais avec le terme BITCH en anglais, évidemment), quelques pointes d’humour, un attrait incontestable pour quelques morceaux/ambiances réellement troublantes, de la provoc, du carrément malsain dans les paroles par moments, du mauvais goût, du n’importe quoi, etc, etc… bref, une totalement affolante plongée tourbillonnante dans le monde du terme BITCH-HIP HOP (avec la diffusion des vidéos youtube et que des morceaux que, normalement, on aime ici). Et le tout dans un esprit volontairement CARNAVALESQUE.

Avec PEUT-ETRE des interventions en direct de, en tout cas, Thimothée Calame, Vegan 2000, une surprise de Nicolas Tissot, Fay (ex-Ferocius 41), Thomas Perrodin (T-Shirts BITCH sérigraphiés en direct ?), et d’autres surprises encore sûrement tout au long de la soirée….

Voilà, c’est la 100% KERMESSE BITCH ce soir ici pour une overdose TOTALE et ABSOLUE du terme et un saut vertigineux en apnée dans le monde souterrain du BITCH ! Ou, comme une anthologie cavedouzienne du terme bitch_hip-hop pour une déclinaison/délire obsessionnelle.

Bon courage BITCHES, c’est CARNAVAL ce soir, yo_yes, amusons-nous, et le tout dans un esprit volontairement LOW-FI (c’est youtube quoi) !

L’avalanche-tsunami débute à 22h00 tapantes !!!!

Plus d’infos :
https://www.youtube.com/watch?v=Q3QcFeMRh7Q