mercredi
9
septembre
2015

LOS PIRAÑAS

Concert

MERCREDI 09 SEPTEMBRE - 21h00 (concert 21h30 !)

- EXCELLENT EXTRA TERRESTRIAL WEIRD SOUTH_AMERICAN TROPICAL LYSERGIC GROOVES & SOUNDS from COLOMBIA_YEAH !!! -

LOS PIRAÑAS (Colombie)
Eblis Javier Álvarez : guitare et ordinateur
Pero Ojeda : batterie et timbales
Mario Galeano : basse électrique
+
Passeur de disques :
Cyril/Moi J’connais (aka dj Rythme de Vie) : set spécialement pensé pour l’occasion

Après le fantastique et merveilleux concert-perle des Meridian Brothers ici l’année passée (concert qui avait fait se chavirer de bonheur "avant-tropical" une salle comble de plaisir), voici le retour du cerveau allumé des Meridian dans nos murs, le génial-génie Eblis Javier Álvarez avec un projet-trio superbement allumé : Los Pirañas ; soit une relecture/revisite complète/totale de divers styles musicaux sud-américains, le tout avec une énergie, torsion et bizarrerie tordu extra-terrestre sur-contagieuse. Peut-être le projet le plus personnel de Eblis Javier Alvarez et en tout cas l’un des projets les plus excitants, excentrico-futuristes et irrésistiblement novateurs à surgir de Colombie, voire de toute l’Amérique Latine.

Yes, du pur bonheur torsadé à souhait ! Caliente-zarbi, dans le genre, on se précipite, et le tout enrubanné par une sélection de disques spécialement pensés pour l’occasion par notre passeur du disque du soir, Cyril/Moi J’connais (aka dj Rythme de Vie). Double Plaisir donc, yeah-yes !

Los Pirañas
Imaginons une rencontre lysergique entre la cumbia dark d’Andes Landero, la trance distortionée de Konono, la brutalité sophistiquée de Ceramic Dog (fabuleux projet raw-punk de Marc Ribot), un afro-beat tropical et un ordinateur hors-de-contrôle… Voilà le fantastique son psychédélique sud-américain du 21ème siècle déclamé par Los Pirañas !

Depuis plus de 20 ans, Eblis Alvarez (cerveau des Meridian Brothers), Mario Galeano et Pedro Ojeda ont été exposés à tout les types de musiques tropicales sud-américaines, dont la plupart ont souvent été relégué dans les non-avouables sphères du mauvais goût. Le vallenato, la chicha péruvienne, la raspa colombienne, la champeta, des sonorités africaines, la cumbia dans tous ces différents genres/sous-genres (la sabanera, la rabajada, la sondera…)… autant de termes/influences remis au goût du futur par Los Pirañas, véritable encyclopédie de styles méconnus en Europe et ayant par là-même crée un nouveau style ayant fait explosé l’agitée scène musicale colombienne.

Avec deux albums à leur actif et autres 45 tours, Los Pirañas délivrent un musique stridente, sorte de blocs protéiformes sur lesquels on se laisse facilement danser, le tout avec humour, fureur, aucune solennité un sens du groove brut, implacable et empli d’acidité. Los Pirañas révèlent de manière hautement psychotropée les connections entre le psychédélisme et la champeta, l’afro-beat, le rock et la cumbia.

Une musique/approche qualifiée par beaucoup de réellement unique en son genre, créateurs d’un nouveau style, hautement dansable et aux effets extra-dimensionnels ; ou comme une sorte de Silver Apples colombiens s’injectant automatiquement dans notre flux sanguin.

Un régal/plaisir merveilleusement incendiaire hautement recommandé aux amateurs d’extra-terrisme sonore.

YEAH !

Plus d’infos :
http://lospiranas.bandcamp.com/
https://soundcloud.com/lospirannas
http://thequietus.com/articles/10773-los-pira-as-toma-tu-jab-n-kapax-review