mercredi
9
juin
2010

MAKOTO KAWABATA/JEAN-FRANCOIS PAUVROS (Japon/France)

Concert

La cave12 à l’ECURIE (#167)

ILÔT 13 - 14, rue de MONTBRILLANT

MERCREDI 09 JUIN - 21h00 (début 21h30 !!!)
 ! 2 FANTASTIC PSYCHEDELIC-EXPLORATION-CONCERTS !
MAKOTO KAWABATA/JEAN-FRANCOIS PAUVROS (Japon/France)
MAKOTO KAWABATA (front Acid Mother Temple - Japon) : guitare
JEAN-FRANCOIS PAUVROS (France) : guitare
+
RANGDA (usa)
Ben Chasny (from Six Organs of Admittance) : guitare électrique
Richard Bishop (from Sun City Girls) : guitare électrique
Chris Corsano (from everywhere) : batterie

en co-prod avec le KAB

Pour les amateurs de guitares cosmiques, mythologies démoniaques et attaques rock grandiloquement sales, soirée haute-réjouissance avec l’arrivée de deux projets-trombes incluant de véritables héros-mythes de la scène aventureuse mondiale en une seule soirée. Et cela avant la venue de Keiji Haino (autre immense monstre sacré de l’éther musical absolu) en duo avec le français Eric Cordier le lendemain, même lieu, même heure.

Une véritable panacée-cadeau pour exorciser le désert genevois ambiant et sa frilosité culturelle normative !
Et une fantastique aubaine musicale sur deux soirs pour les réels amateurs.
Nous ne nous oublions pas. La cave12 est toujours nomade, la cave12 aime ses musiques exploratoires jusqu’au bout de son exil (début de la QUATRIèME ANNéE en JUILLET 2010 !) et la cave12 aime ses cousins de l’Ecurie, du KAB et quelques rares autres… et bien entendu, son véritable public. On attend toujours de nouveaux espaces ouverts qui ne s’ouvrent pas… en attendant, on fait ce qu’on sait le mieux faire depuis des lustres : ouvrir notre pitoyable nomadisme imposé à parfois quelques grands de l’exploration/expérimentation musicale internationale. Ce qui sera le cas ce soir et demain soir.

Places limitées. Pour les quelques-uns qui en veulent vraiment, mieux vaut se pointer à l’heure !

LA BUVETTE ELLE-MEME SERA EXCEPTIONNELLEMENT FERMEE l’APRèS-MIDI. OUVERTURE DES PORTES A 21h00 UNIQUEMENT POUR LES CONCERTS !

MAKOTO KAWABATA/JEAN-FRANCOIS PAUVROS
"Deux guitares électriques suffisent pour partir dans l’univers"

Makoto Kawabata, guitariste, à l’instrument greffé à la peau. Furieux gourou
au sein de la communauté Acid Mothers Temple, compositeur impétueux à la
virtuosité entre musique contemporaine, hard rock (ses premières influences
étant Stockhausen et Deep Purple) et la musique traditionnelle (son amour
des Troubadours). Il navigue à travers le monde et plonge dans des mélismes
et des volutes guitaristiques, nous faisant comprendre que pour lui le
psychédélisme n’est pas simplement une esthétique stylistique mais une
conviction et une volonté d’affirmer sans cesse des perceptions spontanées
de la musique et de l’univers. Bien qu’ayant expérimenté plusieurs
instruments (synthé, instruments faits maison, violon, sitar...), c’est sans
doute à travers sa guitare électrique qu’il transmet le plus fermement le
son qu’il appelle « cosmos » au fumet si enivrant.

Jean-François Pauvros est un de ces musiciens précieux qui se démarquent par
un timbre si personnel et plein de couleurs. Personne ne saura dégager un
son aussi riche et expressif à l’archet sur une guitare. Personne ne saura
provoquer des détonations aussi chaleureuses, personne ne saura tisser un
chant aussi délié que lui, avec une voix si infiniment grave et généreuse,
car tous ses gestes et ses engagements quotidiens nourrissent sa musique.
Poète avéré, aucunes de ses notes ne résonnent sans trouver de répercussions
auprès des âmes attentives. Ce n’est pas par hasard s’il joue avec Arto
Lindsay, Evan Parker, Jonathan Kane, Noël Akchoté, Charles Pennequin ou Gôzô
Yoshimasu.

En duo, les deux compères se complètent parfaitement, atteignant, quand en forme des sommets d’unisson psychédélique cosmique pur.

Plus d’infos :
http://www.prelerecords.net/prl002/prl002.htm

RANGDA
Attention ! Nouveau supergroupe consistant en trois démoniaques fleurons essentiels de la scène inventive US. Les guitaristes Ben Chasny (Six Organs Of Admittance) et Richard Bishop (Sun City Girls) et le phénoménal/fantastique batteur-monstre Chris Corsano. Une formidable saisie dissonante de psychédélisme et de classic rock. Des secousses furieuses de guitares incisives soutenues par les bras élastiques de Corsano. Un tout nouveau groupe switchant entre sonorités no-wave des années 80 et psychédélisme mélodique. Une approche de pur suintement rock and roll où chaque note, accord et coup de batterie est joué avec le sang et les tripes. Comme un retour aux sources du genre, physique et démoniaque et avec trois musiciens complètement libérés des codes du genre. Un premier album tout fraichement sorti sur Drag City (False Flag) après une séance d’enregistrement furieuse avec LE sorcier du son de Seattle, Scott Colburn.

Trois chevaliers de l’Apocalypse en action rock, mélangeant assauts brisants et méditation mélancolique avec une précision manifeste - comme une attaque hautement planifiée. Une infanterie infatigable glissant sans cesse vers une dense forme rituelle avec une facilité élémentaire. Un trio formant un tout absolu, l’incarnation sonore même de la bataille de Rangda, femme démon déchue de l’île de Java et qui est à la tête d’une armée de sorcières engagées dans une bataille sans fin contre Barong, la force du Bien. Lorsque des sorcières-dieux entrent en collision, cela doit sans doute sonner comme ça. Une musique en augmentation sonore constante, pédalante et pastorale par moments, mais toujours explosive.

Certainement le début d’une longue saga diabolique pour Rangda. Et on ne s’en cache pas, ici , on s’en réjouit diablement !

Premier acte de la saga Rangda donc ce soir !

Plus d’infos :
http://www.myspace.com/calonarang