dimanche
17
juin
2012

MASAKI BATOH + KARATE SEXTET

Concert

La cave12 à Baz’Art (#3)

RUE LISSIGNOL (divers endroits)

DIMANCHE 17 JUIN
15h00 précises (Espace RIEN - Grenier du 1-3 Rue Lissignol)
MASAKI BATOH (Japon)
" Brain Pulse Music"
+
18h00 précises (cour intérieure du 1-3-rue LISSIGNOL)
KARATE SEXTET "Kruzenstern I Vialka" (France/Canada/Ouzbékistan/Moldavie/Ukraine/Israel)
Igor Krutogolov : Basse, voix, jouets, bruit
Guy Shechter : Batterie, percussion, jouets
Olya Yelensky : Accordéon, jouets
Ruslan Gross : Clarinette, jouet
Eric Boros : guitare, voix
Marylise : batterie, voix

en collaboration avec Baz’ART

ENTREE LIBRE

Active participation/présence de la cave12-nomade cette année à ce super Baz’Art-rdv de la Rue Lissignol avec deux concerts (gratuits !) par jour et vraiment pas des moindres ! Une brochette cosmpopolite/internationale de géniaux musiciens hauts en couleurs, du Ghana au Japon en passant par la Hollande et… l’Ouzbékistan et bien d’utres…un franchement magnifique cadeau de début d’été… concerts gratuits & bienvenue au Baz’Art !!!!

15h00 PRECISES
MASAKI BATOH (from GHOST) (Japon)
"Brain Pulse Music"

Fascinant projet (et encore une chance/aubaine incroyable de pouvoir y assiter à Baz’Art) du japonais Masoki Batoh - peut-être plus connu en tant que chanteur et guitariste du légendaire ensemble psych-folk japonais GHOST signé entres autres sur le label américain DRAG CITY. Résultat d’années de recherche scientifique et thérapeutique sur les fonctions bioélectriques du cerveau humain, couplé ensuite au choc traumatique du cataclysmique tremblement de terre et tsunami ayant dévasté la côte est japonaise en 2011, BRAIN PULSE MUSIC fut au départ imaginé comme un simple/austère projet de démonstration expérimentale généré uniquement à partir des ondes du cerveau, dans le plus pur sens du terme, ceci au moyen d’une machine révolutionnaire, similaire dans sa fonction à une pédale d’effet, qui s’adapterait/interagirait avec le ondes du cerveau permettant à l’utilisateur de faire des ajustements pour régulariser le niveau des ondes cérébrales. Une méthode qui semblerait pouvoir se révéler comme un moyen efficace pour traiter les troubles dépressifs ou les crises d’angoisses, s’apparentant à une sorte d’acuponcture cérébrale. Mais, suite au catastrophique tremblement de terre & tsunami japonais de 2011, la donne fut radicalement/dramatiquement changée pour Masaki, présent avec sa famille au moment des faits. Acuponcteur & médecin de renom à Tokyo, Masaki Batoh a vu défilé dans sa clinique une foule croissante de clients/survivants angoissés/terrorisés par l’after-choc du cataclysme. Profondément concerné et touché par l’évènement, Masaki Butoh, utilisant cette machine révolutionnaire a commencé à y ajouter des traitements musicaux, cela dans le but (omniprésent depuis plus de 20 ans chez Butoh) de réconcilier l’esprit et le corps. Il s’en est par la suite suivi divers morceaux qui sont TOUS des formes de prières/requiem dédiés aux victimes et survivants de la catastrophe, alternant des sons purement d’ondes cérébrales à des rythmes et mélodies couramment entendus lors de rituels spirituels japonais.

Les enregistrements d’ondes cérébrales pures (Brain Pulse Music) représentent l’incursion la plus profonde que Masaki Batho ait faite dans les profondeurs et mystères de la condition humaine. Une approche fascinante, d’une indiscutable profondeur/puissance et marquée par l’expérience dévastatrice de la catastrophe naturelle subie par les japonais en 2011.
Un vibrant hommage aux victimes et à noter que toutes les ventes des albums du projet sont reversées directement aux victimes du désastre.

plus d’infos : http://www.cafeoto.co.uk/masaki-batoh.shtm

18H00 PRECISES
KARATE SEXTET "Kruzenstern I Vialka" (France/Canada/Ouzbékistan/Moldavie/Ukraine/Israel)
Igor Krutogolov : Basse, voix, jouets, bruit
Guy Shechter : Batterie, percussion, jouets
Olya Yelensky : Accordéon, jouets
Ruslan Gross : Clarinette, jouet
Eric Boros : guitare, voix
Marylise : batterie, voix

Monstre issu des groupes de rock expérimentaux Vialka et Kruzenstern I Parohod, le sextet inédit Kruzenstern I Vialka manifeste l’apogée de l’humour noir dans le jazz, autant par ses compositions de be-bop musette ou de tango malade, que par ses textes de psychopathes criminels.
Ces excellents musiciens polyglottes se rencontrent sur des compositions coup de poing et seront ici en début de tournée avec un répertoire encore tout tout frais et court. Set d’une demi-heure !!!! Donc, à l’heure.

Plus d’infos :
http://www.parohod.net/
http://vialka.com/