dimanche
20
novembre
2011

NATALIE BERIDZE aka TBA + LUGANO FELL

Concert

La cave12 à l’ECURIE (#243)

ILÔT 13 - 14, RUE DE MONTBRILLANT

DIMANCHE 20 NOVEMBRE - 21h00 (concerts 21h30 !)
- 2 great avant electro-pop & abstract electronica concerts -
NATALIE BERIDZE aka TBA (Géorgie)
voix, électronique
+
LUGANO FELL (Uk)
James Taylor : électronique

Joyau électro-pop géorgienne signée sur le label berlinois monika enterprise, Natalie Beridze vient de sortir un étonnant et très réussi premier album longue durée intitulé ForgetFulness. Un son riche en texture et à la vision profonde. Beats industriels, electro-ambient-clubbing, atmosphères electronica complexément intriquées et une attention à la résolution sonore sur-détaillée, le tout dégageant une forte impression de chaleur, survolée par la voix/chant hautement personnelle et présente de Beridze/TBA. Bref, des compositions solo plutôt phénoménales dans le genre et hyper-variées, qui ont su enthousiasmé un géant tel que le japonais méditatif Ryuchi Sakamoto qui a décidé de travailler avec elle sur quelques morceaux.

Une musique invoquant les durs hivers de terres désolées, remplie d’une profondeur d’émotion odysséenne instrumentale par moments. Une perle électro-pop captivante et laissant une large place à la course imaginaire de l’auditeur. Un véritable voyage au travers de paysages électroniques sérieux et rendus extrêmement personnels par le chant et les paroles de Beridze/TBA.

Electro-pop au féminin magnifiquement accompli par une géorgienne encensée par les critiques spécialisées.

Idéal pour un dimanche soir de Novembre.

Et en première partie, Lugano Fell, projet solo du sur-précis James Taylor, figure marquante/séminale de maîtrise hallucinante/parfaite de la scène techno anglaise & internationale avec son duo Swayzack. En solo et sous donc le nom de Lugano Fell, Taylor délivre une musique beaucoup plus texturale, et au focus-détail impressionnant. La musique de Lugano Fell est faite de sons sans rapport évident l’un avec l’autre, de sons "pré-préparés", de sons fait à partir d’instruments ou détournés/récupérés des média. Ces sons (une partie étant traitée/transformée, l’autre partie étant laissée comme telle et clairement identifiable) sont arrangés en de courtes pièces remplies d’images et d’action, mais de manière extrêmement concise et trop aiguisée pour être simplement décrites comme cinématiques. Murs de sons samplés, espaces vacants/vides à la belle sophistication esthétique, mixage de sons acoustiques et électroniques, la musique de Lugano Fell s’étend d’un univers fait de collages sonores à de l’electronica ambiant expérimentale, en passant par le noise et le ready-made. Une musique physiquement présente, entrelaçant subrepticement nos sens, s’imposant d’elle-même et de manière quasi inconsciente, telle une araignée tissant sa toile hors de portée des yeux curieux, mais dévoilant d’un coup la force de ses tissages/rafales sonores.

Le tout, pour une excellente soirée d’avant-electronica en perspective.

Plus d’infos :
NATALIE BERIDZE aka TBA : http://www.media-loca.com/natalieberidzetba
LUGANO FELL : http://www.baskaru.com/lugano_fell.htm