mercredi
6
mars
2013

NOVI_SAD

Concert

La cave12 à l’ECURIE (#319)

ILÔT 13 - 14, RUE DE MONTBRILLANT

MERCREDI 06 MARS - 21h00 (concert 21h30 !)
- Vibrating bridges & hyper-dense/massive sound immersion -
NOVI_SAD (Grèce)
"Riotus Viscera"
électronique, diffusion

Retour de NOVI_SAD à la cave12-nomade, fourvoyer de dense et hyper-massive/terrassante grosses masses sonores qui nous avait estomaqué ici en avril 2010 par la puissance non-échappatoire de son set. Issu de l’extrêmement radicale et non édulcorée scène expérimentale grecque (on songe évidemment à l’autre monstre du genre, ILIOS qui nous fait à chaque fois trembler de peur/plaisir ici), NOVI_SAD débarquera ce soir avec un nouveau set-"composition" intitulé "Riotus Viscera" (tout un programme dans le titre déjà), projet sonore exclusivement basé sur l’enregistrement des vibrations des ponts de Manhattan et Brooklyn à New-York City. Un résultat sonore aussi englobant que physiquement sur-présent, pour
une immense, profonde et dense immersion au coeur du son, à très fort volume et dans le
noir complet. A noter que la pièce sonore jouée ce soir a été retenue par le sur-contesté Lars Von Trier et son projet/installation "Gesamt".


Dans le genre mur de son physique et attaque-statique, excellemment riche,
 prenant et très fortement recommandé.

NOVI_SAD
Novi_sad (Thanasis Kaproulias, née en 1980) vit et travaille à Athènes,
 Grèce. Influencé par les pionniers de l’assaut sonore, il commence à
 générer des sons en 2005. Enregistrements environnementaux amplifiés,
 manipulations de drones, paysages ambiants structurés, micro-tons contre 
superpositions maximales de tons, le tout se rassemblant au sein d’une 
formidablement dense et massive hyper structure à la forme iconoclaste.

La
 production artistique de Novi_sad étale un haut niveau technique tout comme
une sensibilité aux nuances des lieux où il se produit. La force des ces 
paysages sonores repose sur l’élaboration de tout le processus créatif
, commençant sur une base très fortement conceptuelle et l’intense examen des 
enregistrements de terrains réalisés par lui-même pour arriver au point de 
la performance et du rendu en live. Tous les sons apparaissant sont traités avec 
une intégrité sculpturale et leurs pouvoirs soniques opèrent à un niveau au
 sein duquel le public participe en tant qu’auditeur transcendantal. Son 
approche est similaire à celle du "cinéma pour l’oreille" tout en voulant
 "donner à voir" par les moyens du son. Être immergé dans son environnement
 sonore offre une expérience absolument viscérale. Sa musique a été décrite
 comme étant "un point de départ transcendant, plein de textures bruitistes 
chargées d’émotions, de flots obsédants de consciences à la limite du
 kidnapping clinique, de profonds drones ambiants tonitruants… comme une bande
 sonore pour un rêve ou un cauchemar". Des approches allant de l’interaction 
entre architecture et son à des analyses audio de différents aspects
 sociologiques-historiques, comme, récemment, les majeurs crash boursier de 
l’histoire.

Les albums de Novi-sad reçoivent unanimement des critiques 
rayonnantes dans les presses spécialisées du monde entier, et il a sorti des
disques sur des labels-phares du genre, comme Sedimental [U.S], Touch [U.K] ou
 Staalplaat [NL]. Il a performé dans une pléthore d’endroits différents tels
 que dans des cinémas, des espaces industriels, des théâtres, des églises,
 des musées, des galeries, des squats et dans bon nombre de Festivals et a collaboré avec la fine fleur de la scène "physique/psycho-acoustic" internationale (Daniel Menche, Francisco Lopez, BJ Nilsen, Mika Vainio, etc, etc..).

Plus d’infos : http://novi-sad.net/