dimanche
1er
juin
2014

REMEMBERING KARKOWSKI

Concert

DIMANCHE 1er JIUIN - 21h00 (concerts 21h30 !)

REMEMBERING KARKOWSKI, OH-HEY YOU FUCKING ZBIG, ÇA VA, OUI ?
Combo Noise Evening #1

avec :
KASPER T TOEPLITZ (France)
FRANCISCO MEIRINO (Ch)
CHRS GALARRETA (Perou)
MOJU (Ch)
THIBAULT WALTER (Ch)
cave12 (CH)
&
ZBIGNIEW KARKOWSKI (everywhere, anytime)

CONCERT/ENTREE COMBINABLE AVEC LES CONCERTS du 03.06 et 04.06 comme suit :
les 3 concerts : 20 chf
2 concerts : 15 chf
1 concert : 10chf

Le 12 Décembre 2013, on le sait, Monsieur Zbigniew Karkowski rendait l’âme, au fin fond du Pérou, certains disent sur une pirogue en route vers des shamans-salvateurs, dernier espoir d’un salut magique face à un cancer dévastateur et incurable, un last trip-voyage dont il n’est pas revenu, image herzogienne par excellence d’un fou furieux délirant en pleine jungle, rêvant de se faire jeter en pâture à la sauvagerie animale peuplant la jungle s’il n’en réchappait pas, et surtout, sans aucune forme de cérémonie, ou de lieu-tombe de receuillement… juste un ABSOLU retour à la Nature pour sans doute le musicien-humain le plus ABSOLU qu’il nous ait été donné de rencontrer ici durant ces 15 dernières années de concerts cave12-ien. Légende, mythe, affabulation ou stricte réalité, le mystère pesant sur le comment de la disparition de Zbigniew Karkowski importe finalement peu. Qu’elle soit romancée ou pas, nous choisissons ici de garder cette image d’un quêteur absolu, rejetant les désespérances d’une médecine ultra-moderne/sophistiquée occidentale incapable de le guérir et l’image de cet homme cherchant son ultime salut dans la magie shamanique.

Yes Zbigniew, we remember you like this. As the motherfucking and scariest guy we ever met here : with your terrorizing (and so short) sound checks (the way you were saying, no soundcheck man, who needs sound checks ? that’s bullshit man, just open the mixing desk and the amps at the maximum, go to the red, protect your motherfucking system, but don’t put me low, I want to fill up the room and space man, just fill up the room man, everything has to shake, put me fucking loud, come on man, louder, protect your system, if it burns, it’s not my fault, it’s yours… )…. and your fingers pointed at the audience, and your laptop turned to the audience, and your invitation saying, come on you fucking guys, take my laptop and play with it, your too short concerts sometimes, your devastating after concerts, you changed my life you fucking zbig, you even saved it once while I was going under a car, you fucking remember ? and your no bullshit attitude. After each concert (you played what, maybe around 10 times here ?) I was telling to myself : That’s it, that’s the last one. This guy is too intense, musically and as a motherfucking human being, it’s too much… but ALL your concerts were so amazing, each time a pure LESSON IN NOISE, that we just had to come back to you, man, just had to say, fuck, zbigniew is coming back, he is the best, we can’t avoid him, he is TOO POWERFULLY GOOD, so, let’s be prepared, he is coming back, we want him again and again, hide the vodka, no vodka tonight, and what the hell with our PA, he is THE ONLY ONE who is allowed to burn it, he doesn’t want to burn it, just be prepared, it won’t burn… and if it burns, man, we have to change our sound guy…

Et maintenant, c’est fini. Karkowski ne reviendra plus nous faire peur. C’est une terrible nouvelle, d’autant plus, que notre nouvelle sono, on l’avait presque pensée pour lui. Comme, mais alors comme on se réjouissait de l’entendre la faire sonner. Comme on se réjouissait qu’il nous fasse encore une fois PEUR avec sa telle maestria-noise.

C’est fini, nous sommes tristes, terriblement affectés par sa disparition subite et ce soir, on se souvient. Non pas une soirée tribute-hommage, Karkowski aurait de toute façon détesté ça, mais juste une soirée où on lui dit Hey Zbig, ça va oui ? You want to play ?

Avec, pour lui dire salut, des lives (solos), des gens, des sons, des vidéos, de personnes en chair et en os ayant toutes été très très proches de lui en terme humain et de collaborations : Messieurs Kasper T Toplitz (qui fera un solo spécial Zbig), Francisco Meirino (qui fera un solo spécial Zbig), Chrs Galarreta (qui a vu Zbig dans sa pirogue deux-trois jours avant qu’il ne rende l’âme et qui fera un solo spécial Zbig), MOJU (qui montrera des images, vidéos et une playlist sonore spéciale Zbig), Thibault Walter (qui fera une apparition fantôme spéciale Zbig), la cave12 en mode spéciale Zbig et on l’espère un public spécial Zbig…

… et bien sûr, Zbigniew Karkowski himself, qui sera là, surprésent, dans les hauts-parleurs, au bar et qu’on entendra sûrement dire, encore et encore, hey man, no bullshit man, that’s bullshit man, come on man, just do it, play, play PLAY !!!!!!

We love you Zbig, you are always welcome here, so, just come whenever you want, we are (as ever) ready.