mardi
30
mars
2010

SAX RUINS (Japon)

Concert

La cave12 au KAB (#47)

USINE – 4, PLACE DES VOLONTAIRES

MARDI 30 MARS – 21h00 (concert 21h30 !)
SAX RUINS (Japon)
Tatsuya Yoshida : batterie
Ono Ryoko : saxophone alto
En co-prod avec le KAB

Duo formé autour de l’immense, légendaire et hallucinant batteur Yoshida Tatsuya en 2006 pour interpréter et jouer des chansons/morceaux des cultissimes RUINS, ils ont restructuré ensemble l’orchestration des Ruins avec l’implication d’un saxophone. Le résultat sonne comme un big band jouant du Jazz Core progressif. Nerveux, sauvage, épileptique avec un disque témoin venant de sortir sur Ipecac, label-phare de Monsieur Mike Patton !
Pour tout amateur-nostalgique de RUINS, on se précipite !

ONO RYOKO

travaille activement en tant que musicien-improvisateur à Nagoya, Japon. Elle joue également du jazz, du rock, du funk, du rythm & blues ou dans des groupes hip hop, tout en étant une musicienne de studio extrêmement recherchée. Ono a créé son propre langage musical, « Language R » pour composer et écrire des paroles. Certains de ces morceaux ont des mouvements dramatiques comme ceux du rock progressif et certains ont une claire influence classique. Elle explore et poursuit au moyen de diverses techniques de jeu des possibilités sonores infinies, mulitphoniques, riches et complexes sur son instrument, en faisant une partenaire de choix pour la pieuvre-batterie Tatsuya.

TATSUYA YOSHIDA

est l’un des plus innovants batteur/compositeur/improvisateur de la scène avant-gardiste japonaise. Yoshida est le fondateur et créateur de Ruins, duo culte s’il en est de la scène internationale. Yoshida crée un nouveau, complexe et concentré style, incorporant l’expressivité du prog rock, la liberté du jazz et l’énergie du punk avec Sax Ruins.
Le duo Ruins, avec son instrumentation uniquement faite de batterie et d’une basse n’était pas moins qu’un palace de la révolte contre le rôle établi des sections rythmiques. Comme si boutant le feu aux quartier généraux à partir de la cave des servants et ensuite se ruant dans les escaliers pour prendre le contrôle de la maison, les deux musiciens laissent leur incroyablement intriqués patterns rythmiques devenir la musique – pas que « patterns rythmiques » soit une description adéquate et totale à comment les Ruins sonnent....
Yoshida Tatsuya a joué avec toute la haute gamme de la scène avant-gardiste mondiale, en passant de John Zorn ou Derek Bailey, à Bill Laswell, Keiji Haino ou Otomo Yoshihide... une activité incessante et innombrable, documentée sur plus d’une centaine d’enregistrements....
Historique et culte, encore une fois à la cave12-nomade.

Plus d’infos :
http://www.ipecac.com/artists/sax_ruins