vendredi
24
novembre
2017

SOPHIE AGNEL + ANTHONY PATERAS + BOB BELLERUE + CHRISTOPH SCHILLER

Concert

ACCUEIL 15ème FESTIVAL AKOUPHÈNE # 1

VENDREDI 24 NOVEMBRE – 21h00
- ACCUEIL 15ème FESTIVAL AKOUPHÈNE # 1-

« À CORDE TIREE »

SOPHIE AGNEL (France)
Piano Solo
+
ANTHONY PATERAS (Australie)
Piano Solo
+
BOB BELLERUE (USA)
Feedback piano
+
CHRISTOPH SCHILLER (Allemagne)
Epinette préparée

http://www.akouphene.org/festival/2017/index.php

Akouphène fête ses 15 ans et une entrée dans l’adolescence avec son lot de transformations disgracieuses - ses pieds grandissent, sa voix mue et son appétit grandit. Plus insatiable que jamais dans son désir de défricher les voies possibles dans la célébration des musiques aventureuses mais incapable du moindre bilan comme du moindre plan sérieux, le festival ose une édition qui flirte avec les prémices de questionnements propres à l’âge ingrat, corporels, politiques ou esthétiques sous la forme de trois soirées thématiques curieuses.

Ce soir, À CORDE TIRÉE ébauche les contours du piano solo en quatre actes pour un portrait à la fois arbitraire et extrêmement fouillé, des nuances de l’épiderme à la blancheur de l’os. Quatre explorations solistes contemporaines du piano - instrument-univers au tempérament réputé stable - s’attacheront à s’en jouer. Certaines suivent le protocole établi par le facteur, celui dicté par l’instrument lui-même, d’autres s’en affranchissent par une appropriation de sa structure, voire par sa simple évocation.

Sophie Agnel, Bob Bellerue, Christophe Schiller et Anthony Pateras proposent ainsi de dessiner quatre visages - de l’auscultation délicate de ses entrailles à la collecte de ses ultimes râles suite à une autopsie-noise pré-mortem de son cadre - parmi les plus singuliers. Un piano caressé ou martelé comme variantes dans la gestuelle de la distorsion, augmenté de micros ou purement suggéré dans la présence de l’épinette, son ancêtre nomade, pour cartographier ses itinéraires sonores possibles et envisager les façons de les composer, en considérant ces marges comme de nouveaux territoires.

Sophie Agnel / France
Le travail de Sophie Agnel recherche une intimité avec le piano riche d’une multitude d’expérimentations inscrites dans son parcours dans les musiques classiques, jazz et improvisées pour faire corps avec l’instrument, s’y introduire pour en libérer les sons au travers d’articulations qui en délivrent un langage viscéral, en perpétuelle voie d’être.
https://www.sophieagnel.com/

Anthony Pateras /Australie
Compositeur et performer Anthony Pateras a le piano solo dans une littéralité qui frise l’absolu et une volonté d’explosion des formats dont l’insistance portée sur les gestes simples pousse le pianiste et son instrument dans leurs derniers retranchements - jusqu’à en sectionner les cordes pour en couper le souffle - comme il sait faire voler toute attente en éclat.
http://anthonypateras.com/

Bob Bellerue / USA
Bob Bellerue alias Half Normal compose et expérimente dans la sphère noise dans une démarche qui se focalise sur les systèmes de feedback, en s’attachant à révéler le potentiel de résonance et les contours de la géographie vibratoire des objets qu’il investit à l’aide de l’électronique, comme une façon d’animer l’inerte afin d’en arracher les cris les plus involontaires.
http://bobbellerue.net/bio.html

Christoph Schiller / Allemagne
Christoph Schiller prépare son épinette comme d’autres administreraient un territoire nomade, en en éprouvant les zones sonores au moyen de gestes qui en déplacent la matière, modifient sa topographie par l’ouverture d’un dialogue fragile avec les espaces, celui de l’instrument où cette tectonique bruitiste opère et celui qui accueille son dispositif migrant.
http://www.christophschiller.net/


Autres concerts de Antony Pateras à la cave12:


Autres concerts de Bob Bellerue à la cave12:


Autres concerts de Christoph Schiller à la cave12: