mercredi
10
novembre
2010

SUN ARAW + BROWN WING OVERDRIVE

Concert

ILÔT13 – 14, RUE DE MONTBRILLANT
MERCREDI 10 NOVEMBRE – 21h00 (concerts 21h30 !)

– 2 Us-avant-psychedelic—concerts –
SUN ARAW (usa)
Cameron Stallones : voix, guitares, clavier, basse…
+
BROWN WING OVERDRIVE (usa)
Chuck Bettis : électronique & voix
Derek Morton – banjo, effets, synth divination

Suite des aventures avant-gardistes-psychédéliques-noise &

electronics faisant fureur au sein de l’underground ricain

actuellement, en compagnie de 2 de ses plus avenants représentants :

avec notamment d’uc côté, Sun Araw, l’une des figures le plus

emblématiques et acclamées de cette scène-là, signé sur

l’importantissime et allumé-génial label Not Not Fun et, de l’autre

côté, le duo new-yorkais de Brown Wing Overdrive , signé sur Tzadik

et protégés de John Zorn, Kosmiche lo-fi, boucles aquatiques, hallucinations shamaniques, électronique grillée, chants grooviesques, etc… deux excellents

univers kaléidoscopiques en perspective.

SUN ARAW

Basé à Los Angeles, Sun Araw est le projet du musicien et artiste

visuel Cameron Stallones qui a sorti 4 albums sous son nom sur le

label Not Not Fun ainsi qu’une multitude 45 tours et de cassettes.

Sun Araw délivre une musique kaléidoscopique et réellement

psychédélique – une sorte d’hallucinogène nous ramenant à des

traditions africaines, à partir de dub caverneux en passant par une

soul profonde et grillée ou des touches d’Afrobeat. La manière dont

Sun Araw assimile ses influences en un épique et futuriste son d’une

autre planète est fascinament grisant/prenant.. Des morceaux lo-fi,

avec cette vibration de Kosmiche-cassette, mais avec un sens de

l’espace qui place Sun Araw dans une catégorie de producteur très

spécial. Ses morceaux se déploient couche après couche, avec des

boucles de congas échoïfiées et sous-marines, une basse analogique

surchargée, des flammes tropicales de Farfiza et des chants trempés

d’effets-spéciaux et se construisant en des grooves lourds, enivrants

et sans cesse entrainants. L’effet total est totalement narcotique,

de la meilleur manière possible qui soit. Comme des psaumes

spirituels… plongeons dedans allègrement !

Figurant régulièrement dans les listes des meilleurs disque de fins

d’années de magazines specialisés, (notamment Heavy Deeds pour

l’incontournable Wire), Sun Araw peut tout aussi délivrer des

atmosphères plus oppressantes, ambiances de nuits urbaines et

tardives embrumées, d’impasses sombres inter-dimesionnelles, de taxis-

fantômes : des glissements plus épars, des ruminations venteuses plus

sombres, des impros R& B plus lentes et patientes…

Une capacité à poser diverses ambiances de manière transcendantale,

une esthétique « toutes-portes-ouvertes » vraiment libératrice. Un

voyage tripant au travers de la culture moderne. Conseillé !

Plus d’infos :
http://sunaraw.com/

BROWN WING OVERDRIVE

Chuck Bettis et Derek Morton sont des jongleurs fous de bizarrement

conçus oeufs musicaux. Banjo traité, chants shamaniques, fritures

électroniques se construisant « contre » un treillis de rythmes boxant

en vue de confondre et d’enchanter l’auditeur.

Chuck Bettis et Derek Morton se sont rencontrés à Washington DC, au

sein de la bourgeonnante communauté musicale expérimentale, et après

s’être relocalisé à New-York, ont jouer avec des icônes telles que

John Zorn, Fred Frith, Ikue Mori ou encore Yellow Swans, Nautical

Almanac, etc…
Vapeurs synthétiques emplies de poison, états de fugue/fuite, voix

d’au-delà les morts, électronique angoissée, circuits chaotiques,

etc… définissent les explorations de profonde démence-psyché oeuvrant

à travers leurs sons.
Une parfaite entrée en matière avant l’univers fort de Sun Araw.

Plus d’infos :
http://www.brownwingoverdrive.com/