dimanche
12
avril
2015

TARAB + FRANCISCO MEIRINO SOLOS & DUO

Concert

DIMANCHE 12 AVRIL - 21h00 (concerts 21h30 !)

- Extreme & Total Immersive Loud Quadriphonic Sound Modulations, Total Decay Field Recordings Explorations & Total Building Surround Vibrations Dense Acts -

TARAB + FRANCISCO MEIRINO SOLOS & DUO (Australie/CH)
Tarab (Australie) : objets + ventilateur + microphones + capteurs piezo + fieldrecordings + ordinateur portable
Francisco Meirino (CH) : synthétiseur modulaire et ordinateur sur 4 Haut-parleurs, subwoofers et 4 transducers

Excellent dimanche de profondément denses & loud/physiques explorations sonores en perspective ici, avec deux majestueux spécialistes du genre ici. D’un côté, l’incontournable lausannois Francisco Meirino, qui à chaque apparition cave12ienne pose la barre à chaque fois un peu plus haut, démontrant un savoir-faire/maîtrise époustouflant que cela soit au niveau du jeux de fréquences, de la construction de ses sets, des supports/sources sonores utilisés que de la radicalité souvent hyper physique de ces travaux. Un cerveau/personnage/musicien en quête permanente, à chaque fois de plus en plus fascinant dans son rendu sonore et en constante évolution. Une pièce maîtresse essentielle de la post-musique concrète/noise/électroacoustique & autre.. internationale, inarrêtable et gargantuesque dans ses productions (toutes EXCELLENTES !) et ce soir avec ENCORE un tout nouveau set up/dispositif. Soit nouvelle pièce pour pour synthétiseur modulaire et ordinateur sur 4 Haut-parleurs, subwoofers et 4 transducers et un résultat EXTREME et IMMERSIF à souhait. Pour les amateurs, à expérimenter d’urgence dans cette fabuleuse antre sonore qu’est la cave 12 et que Francisco Meirino se réjouit de faire trembler/vibrer à souhait.

De l’autre côté, première venue ici d’un tout autant fascinant et excellent explorateur sonore, dont ou sommes grand amateur ici depuis un moment et une première venue à saluer HAUT LA MAIN.

Tarab explore des sons récoltés et des gestes/gestuelles tactiles re-contextualisés en des compositions dynamiques et psycho-géographiques inspirées par des choses/objets jetés/rejetés qu’il trouve en rampant dans la boue, les décharges, le sol, les roches, la poussière, les marches sans but, les objets rêches et grésillants, la décomposition, bref par tout ce qu’il entend et voit. Explorant le coté crasseux des enregistrements de terrain, TARAB, plus que de simplement "documenter" un lieu donné, s’intéresse plus à un engagement direct avec son/notre entourage, échauffant/taquinant/attisant avec des "demis" récits sonores nos sensations viscérales, nos fausses pistes permanentes et notre conscience pour le coup hautement renforcée.

Un excellent et hautement prenant/fascinant travail documenté sur des labels-phares du genre tels 23five, Kaon, etc, etc… et présente régulièrement ses performances sonores en Australie, Europe, Japon, Amérique du Nord et Amérique du Sud.

Et, cerise sur le gâteau finale, les deux compères/complices se retrouveront pour un duo final qui risque de valoir son pesant d’or ; soit un jeu TOTAL avec l’espace pour une pièce surround sur 4 Hauts-Parleur et 8 transducers répartis dans la cave 12 qui mettront en vibrations plusieurs éléments de lieu/bâtiment.

Une expérience finale qui s’annonce englobante et non-échappatoire à souhait pour un final d’une soirée-de-genre plus que hautement recommandée.

Plus d’infos :
TARAB : http://tarab3058.com/
FRANCSICO MEIRINO : http://www.franciscomeirino.com/