mardi
4
mars
2008

ISABELLE DUTHOIT/PHIL MINTON + JEROME ROTHENBERG

Concert

La cave12 à l’Ecurie de l’Ilôt13 #15

MARDI 04 MARS ­ 21H00 (concert 21h30 !)

ISABELLE DUTHOIT/PHIL MINTON (France/Uk)
Isabelle Duthoit (France) : voix
Phil Minton (uk) : voix
+
JEROME ROTHENBERG (usa)

Poésie sonore

En collaboration avec Roaratorio

Rencontre de haute voltige vocale entre un Ogre-Monstre Sacré (le Géant Phil Minton) et une Précieuse-Puissance explosive, la décidément de plus en plus déconcertante Isabelle Duthoit !

Une rencontre de Force, en Force, entre deux improvisateurs vocaux pour qui les possibilités sonores de la voix ne semblent posséder aucune limite et à la présence scénique d’une grande intensité. Rencontre de cordes vocales « étendues », de cris provenant du plus profond des tripes et même au-delà, de chuchotements, couinements, grincements, orgasmes, folies, etc…

Un formidable dialogue en perspective avec comme seules armes, la voix, le corps et ses infinies déclinaisons…

Intense et riche, et Phil Minton, ça ne se manque pas !

En première partie, un invité de marque, le « vieux » poète américain Jérome Rothenberg, invité par nos amis de Roaratorio pour une performance poésie sonore de premier plan.

PHIL MINTON
Phil Minton est un électron libre des scènes européennes. Collaborant avec bon nombre d’artistes de la musique improvisée, il est également le turbulent chanteur du groupe 4 Walls. Chez Minton, aussi à l’aise dans la musique que dans le théâtre, la maîtrise incroyable des registres d’expression vocale ­ du lyrisme le plus raffiné à la prise de risque maximale ­ s’efface toujours devant la résonance du corps, la poésie brute du discours et la présence de nouveaux territoires sonores au-delà des notes et des mots.

Né en 1940 à Torquay (GB), Phil Minton a fait plusieurs fois le tour du monde d’abord comme trompettiste puis essentiellement comme chanteur aux côtés des musiciens les plus avant-gardistes tels que Fred Frith, Peter Brötzmann, Keith Rowe ou Tom Cora. Il dirige depuis bientôt quinze ans sa propre chorale : the Feral Choir et, au fil du temps, a fait de ses performances en solo un spectacle de situations muicales et théâtrales extrêmes.

Plus d’infos : http://www.philminton.co.uk/

ISABELLE DUTHOIT
Etant depuis toujours attirée par la voix, inspirée par les techniques des chants mongols et les techniques du théâtre Nô, ainsi que par le chant rock et l’expérimentation de Georges Aperghis, inspirée par Sainkho Namchilak et Phil Minton, ISABELLE DUTHOIT a développé seule (depuis 2000) une technique de chant singulier et très personnel; rapport aux sons primitifs et aux cris, des sons avant le langage, maniant une tessiture et des dynamiques très extrêmes. Sa formation d’instrumentiste l’amène à utiliser la voix de façon instrumentale plus qu’un chant lyrique, cherchant des jeux et des sonorités très en marge d’une pratique vocale habituelle; une approche unique de la voix.

JEROME ROTHENBERG
Poète californien né en 1931, prophète des avant-gardes poétiques et de l’ « ethnopoésie » depuis plus de quarante ans, Jerome Rothenberg est l’auteur de nombreux recueils personnels et de traductions — dont Poems for the Game of Silence (1971), Poland/1931 (1974), Khurbn (1989), The Lorca Variations (1993), A Book of Witness (2002). Il a également édité plusieurs anthologies qui ont fait date dans l’histoire de la poésie contemporaine : Shaking the Pumpkin (poésie traditionnelle et poésie contemporaine), America a Prophecy et Revolution of the Word (poésie expérimentale nord-américaine), Technicians of the Sacred (ethnopoésie), Poems for the Millenium (anthologie de poésie expérimentale du XXe siècle). Il est également traducteur de poésie traditionnelle et tribale, de Lorca et Schwitters. Rothenberg enseigne la littérature et les arts visuels à l’Université de San Diego, et présente sa poésie sous forme de performances dans de nombreux festivals internationaux.

Un de ses livre les plus important, Les Techniciens du sacré, va paraître sous peu dans une traduction française. Chants maoris ou altaïques, cérémonies indiennes, épopées et louanges d’Afrique, hymnes d’Egypte ou du Pérou, cosmogonies d’Asie centrale, du pays Dogon, d’Australie, légendes d’Irlande et de Chine, inscriptions sumériennes, rites de possession, définitions aztèques, « poèmes en prose » esquimaux… Les Techniciens du sacré présentent tout d’abord un panorama divers et cohérent, un corpus exemplaire de textes « traditionnels », de toutes provenances géographiques et temporelles. Mais loin de s’en tenir à une approche strictement documentaire, Jerome Rothenberg a composé son ouvrage comme une anthologie « active », inscrite dans le présent, développant au fil de nombreux Commentaires un singulier parallèle entre ces textes immémoriaux et la poésie du XXe siècle. Selon lui, les diverses révolutions modernes ont en effet replacé les créateurs (et singulièrement les poètes) dans une posture qui n’est pas sans équivalent — au moins à titre analogique — avec celle des chanteurs, chamans ou devins des sociétés dites « sans écriture », en leur confiant le soin d’arpenter les domaines que recouvre la part obscure du langage : le rêve, les visions, la parole des morts… Composé au beau milieu de la grande tornade utopique et rebelle des années 1960, ce livre a eu outre-Atlantique une influence notable sur la poésie de son temps. La version qu’en propose Yves di Manno rouvre aujourd’hui ce débat, dans le contexte français.

La cave12 à l’Ecurie ILÔT13
14, rue de Montbrillant


Autres concerts de Isabelle Duthoit à la cave12:


Autres concerts de Phil Minton à la cave12: