dimanche
21
novembre
2021

MARIA W HORN + DEEAT PALACE + C_C + PASSAGE DE DISQUES

Concert

DIMANCHE 21 NOVEMBRE – portes 21h00/concert: 21h30!

– 3 DENSE & TENSE AVANT_ELECTRONICS FULL_SUNDAY ACTS: FROM DEEP DARK DRONES & EXTREME SONIC DYNAMICS SWEDISH HAUNTING_LADY SOLO to HARSH_TEK_SCREAM_NOISE_INDUS_BEATS_DEFLAGRATIONS INTENSE_FRENCH_SORCERESS SOLO to ANALOGIC_TAPES_LOOPS & POSSIBLE RAVAGED BEATS MANIPULATIONS FRENCH_QUEST SOLO + DEMON_NIAK PASSAGE DE DISQUES_DUO_YEAH! –

MARIA W HORN (Suède)
Synthétiseur analogique, electronics
+
DEEAT PALACE (France)
Electronics
+
C_C (France)
Manipulations de cassettes, electronics
+
PASSAGE DE DISQUES
NurE OnnA et half Bad Trip

Intense et excellent dimanche_dense en perspective ici avec 3 sets live de pures_tensions_electronics droniques_ténues_rampantes, élevantes, noises, frituriques, tectoniques & saturations_fractured_beats de l’underground européen actuel, s’alignant & se complétant parfaitement.

Avec (dans normalement l’ordre de passage):

MARIA W HORN (Suède)
Sur_active et portée aux nues figure de proue de la scène musicale aventureuse nordique_européenne actuelle, la suédoise MARIA. W. HORN délivre des plages sonores électroniques/elctroacoustiques en évolutions, circonvolutions et transformations/métamorphoses constantes, oscillant entre drones profonds, classique contemporain, structures minimalistes et power_electronics transperçant. Sa musique explore les propriétés spectrales inhérentes du son et leur habilité à transcender le temps et l’espace, la réalité et le rêve, s’inspirant souvent de la mémoire et de la mythologie de lieux ou aires géographiques aux histoires/passés particulièrement chargés.

Son travail méticuleux sur les perceptions se traduit souvent par des performances aux dynamiques soniques extrêmes et leurs effets sur l’auditeur, navigant entre noise saisissant, sub_basse terrassante et variations sinusoïdales minimalistes plus subtiles, le tout se « saignant » en d’immenses textures plombées, en harmonies sombres et en mélodies glaciales quasi_gothiques ou néo_classiques.

Longue compagne de route d’une certaine Kali Malone avec qui elle a de nombreuses accointances/complicités, MARIA W HORN déploie à sa manière hautement personnelle une musique profondément excavatrice de psychées sombre, noire, cathartique, ensevelissante, viscérale et désolée.

Recommandée et absolument idéal pour un début de dimanche soir de Novembre.

DEEAT PALACE (France)
Parfaite suite à l’univers de MARIA W HORN, la sur_explosive/terrifiante DEEAT PALACE (projet solo de Marion Camy-Palou du trio post-punk-noise OFFICINE) use sauvagement et aléatoirement de deux ou trois machines + un micro pour asséner une no-wave_techno_brutale_bruItale noise salement crue, primaire, abrasive et inaudible, en déchiquetant ses influences originelles à coups de cris, rythmes et orgues aux pourtours malignement stridents_oh/yes!

Dans le genre jouissivement et infernalement terrassante et dévastatrice, absolument recomandée.

C_C (France)
Et, pour finir la soirée en beauté, les infinies boucles pulsantes analogiques de l’énergique marteleurs de « beats ravagés » français C_C, acaparrateur endiablé constant d’oreilles et de corps en déchaînements. Influencé par le dub, la jungle, le breakcore, la musique industrielle et les musiques de transe en général, C_C amalgame à grands coups d’échos et de larsens des rythmes et des sons d’origines diverses et tout azimut_blam! pour des expériences live enveloppantes où les boucles_beats omniprésents et répétitifs, lents ou épileptiques, sont taillés à la hache et décuplés par la saturation.

Idéal pour cette fin d’excitant dimanche_yes!

Le tout enrubanné comme il se doit par nos passeur.se.s de disques du soir, les parfaitement démon_niaques NurE OnnA et half Bad Trip, yeah!

Plus d’infos:
MARIA W HORN:
http://www.mariahorn.se/
https://mariawhorn.bandcamp.com/

DEEAT PALACE:
http://manie-dansante.com/deeat-palace/
https://soundcloud.com/deeatpalace

C_C:
https://soundcloud.com/c_c
https://krutrecords.bandcamp.com/album/boucl-e-s


Autres concerts de C_C à la cave12: