mardi
28
avril
2009

REVOLVER ! + LE SINGE BLANC

Concert

La cave12 à l’Ecurie (#93)

ILÔT 13 – 14, RUE DE MONTBRILLANT

MARDI 28 AVRIL – 21h00 (concerts 21h30 !)
!2 CONCERTS !

REVOLVER ! (Norvège)
Kim Johannesen : guitare
Fredrik Kirkevold : batterie
+
LE SINGE BLANC (France)
Vincent:chant, basse
Thomas:chant, basse
Kévin:batterie

Belle soirée énergique/progressive, avec REVOLVER !, un duo basse/guitare coup de poing free/electricity issu de l’inépuisable scène norvégienne actuelle et la venue du SINGE BLANC, combo zouk-core et progressif-glam-funk-punk déjanté, au groove alambiqué asséné par deux bassistes fiévreux, agrémenté de grands coups d’onomatopées que seul eux peuvent capter.

REVOLVER !
REVOLVER ! est une jeune et énergétique duo improvisé provenant d’Oslo, Norvège réunissant Kim Johannesen, l’un des plus actifs et plus intéressants jeunes guitaristes norvégiens actuels, (guitare) et Fredrik Kirkevold, jeune batteur hautement versatile. Ces deux musiciens ont joué ensemble depuis plusieurs années et dans différents contextes/projets, mais c’est en duo qu’ils trouvent réellement matière à leur univers musical propre, un univers fait d’explosions bombastiques-free-super-électrique, au jeu extrêmement dynamique et agité/nerveux, entre-coupés de silence avant de retomber dans le bruit le plus total, le tout avec une télépathie par moment, étonnante et renversante.

La relève norvégienne en marche ! Hyper-nerveuse, bruyante et réactive, comme il se doit.

Plus d’infos :
http://www.myspace.com/revolverduo

LE SINGE BLANC
soit Lars, Stephen et Boris, 3 exilés du pays du papier à fleurs marron et orange, ex-Mozelie du nord.
Sous leurs chemises en flanelle à cols pelle-à-tarte-alsacienne, une pilosité qui n’a d’égale que leur sens de la mélodie simiesque. Sur scène ils ne forment plus qu’un seul être, unique et mutant, dévoué a l’amoooour du zouk-core et à la drum’n’babasse dégénérée.
Ce primate Albinos (résultat d’une contre évolution darwinienne?) a traîné ces rythmes funky-guerriers et ses basses fréquences de karaoké-bar chinois en squat gay auvergnat.
Velue et tout en finesse, leur musique est accompagnée de chants gutturaux et onomatopéiques, proférés dans un langage inconnu dont eux seuls connaissent le sens profond (ésotérisme animalier? appel à la confections de quiches empoisonnées? histoires cauchemardesques d’outre-espace ?).
La première écoute de leur dernier rejeton, « Bai-ho », provoquera headbanging acrobatique et d’étranges mouvements du pelvis chez les plus sourds d’entre vous….une écoute répétitive et prolongée peut mener à un état extatique de pure joie.

Plus d’infos :
http://www.myspace.com/lesingeblanc


Autres concerts de Le Singe Blanc à la cave12: