mercredi
7
novembre
2018

SHIT AND SHINE + JOE TALIA + PASSAGE DE DISQUES

Concert

MERCREDI 07 NOVEMBRE – 21h00 (concerts 21h30!)-

TOTAL FUCKED_UP TWISTED DANCE-MUSIC/DISCO MUTATIONS/CORRUPTIONS & MORE_THROWN_AT_THE_WALL_CRAZY ELECTRONICS’N’DRUMS DUO + DEEP BOILING ELECTRONICS MAYHEM FLOW CONSTRUCTIONS AUSTRALIA SOLO ACT + TOTAL FUCKED_UP DJ’S_YEAH ! –

SHIT AND SHINE (UK)
Craig Clouse : sampler, synthétiseur, percussion électronique, drum machine, dispositif noise
George Mayo : caisse-claire, grosse-caisse électronique, charleston
+
JOE TALIA (Australie)
Electronics
+
PASSAGE DE DISQUES
Office de Pute: fucked_up set spécialement pensé pour l’occasion

Retour de SHIT AND SHINE ici qui nous avait affublé d’un set d’electronics_drums hyper répétitif/métronomique & fucked_up dance_floor irrésistiblement grooviesque ici en Octobre 2017, transformant le parterre de la cave12 en une sorte de discothek_funkpunkoïde claquante à souhait. Avec un nouveau set & morceaux encore plus tunnel_montagne russe_tapis_roulant de soubresauts et autres cliquetis/motifs rythmiques dans lesquels on s’engouffre tête baissée & à coeur joie avec le seul désir de ne plus en sortir tellement leur musique nous agrippe comme une addiction incompressible.

Considéré à juste titre comme l’un des projets_exploseurs de cerveaux les plus fulgurant qui soit de ces dernières années et avec une ribambelle d’albums hautement acclamés sortis sur des labels-phare de l’underground aventureux international tels Editions Mego, Diagonal, Riot Season, etc.. SHIT AND SHINE mélange une forme unique de percussion/batterie robotique avec l’hystérie électronique d’une dance-music lysergique totalement accaparente. Quintessence même de la subversion au second degré & cheminant le long d’un fantastique sentier emplit de basses lourdes, étourdissantes, joyeuses & enivrantes, de mutations de diverses formes de dance-music en claquant & télescopant différents embranchements disco, SHIT AND SHINE balance des nuages de modulations exquises, bouillant les beats et tordant/torsionnant/noisifiant les ajustements/arrangements.

Un pur régal de frénésie_dance_floor_clak en live, balançant leurs morceaux_autoroutiers contre les murs, et nous avec avec une frénésie délirante irrésistible. Qqpart peut-être entre POWELL et Russell HASWELL et avec de tout nouveaux enregistrements «pretty pretty fuckn spesh » sur les très bons labels que sont Diagonal et Rocket Recordings.

Dans le genre dérangé-habité et totalement/jouissivement fucked-up-dance-music, génialement recommandé, qui plus est enrubanné par évidemment la paire de passeurs de disques la plus fucked-upé de la région, les génialement explosés Office de Pute.

On prend un bon bol d’air frais avant la suinteur & yeah/yeah/yeah !

Et en début de soirée, un solo de l’excellent musicien/batteur/électronicien australien JOE TALIA, figure hautement recherchée en tant qu’ingénieur du son/masteriseur et collaborateur fréquent de hautes figures de la scène expérimentale telles Jim O’Rourke, Oren Ambarchi, Stephen O’Malley ou Keiji Haino. Résidant actuellement à Tokyo, JOE TALIA vient de sortir un fortement prenant disque solo, « Tint » sur le fortement recommendable label Black Truffle, une sorte de suite électroacoustique effectuée de main de maître sur des instruments électroniques analogiques (principalement un synthé modulaire et un revox). S’étalant de l’austérité minimaliste à des atmosphères « kosmische » luxuriantes et hautement englobantes, emplis de passages aériens, de carillonnements et de grincements/craquements, JOE TALIA déverse son univers sonore en un flux fluide puissamment maîtrisé pour construire un bouillonnant maelström de sonorités & manipulations de percussions sur bandes/cassettes zappantes et s’auto-percutant en continu. Une musique hautement dynamique & perpétuellement en mouvement nous entraînant de manière irrésistible dans une écoute profonde. Avant SHIT & SHINE, JOE TALIA nous promet un set au volume et à l’intensité spécialement conséquente. Yes & on en attendait pas moins.

Le tout, enrubanné comme il se doit par les décidément de plus en plus fuck_uppé et de plus en plus irremplaçables passeurs de disques de la région qui soit, les franchement inimitables Office de Pute_yeah!

Plus d’infos:
SHIT AND SHINE:
https://shitandshine.bandcamp.com/
https://shit-and-shine.bandcamp.com/album/total-shit-diag035
JOE TALIA:
http://www.joetalia.com/