vendredi
6
avril
2012

ELIANE RADIGUE + Conférence d’EMMANUEL HOLTERBACH

Concert

La cave12 à ELETRON (#3)

Le Commun (dans le Bâtiment d’Art Contemporain) - 28 rue des Bains

VENDREDI 06 AVRIL - 16h00 précises !!!!
-DIVINE/HISTORICAL ARP-SYNTH-SPATIALISATION FIGURE with MAGISTRAL TIME DILATATION + CONFERENCE -
17h00 précises :
ELIANE RADIGUE (France)
"Adnos I-II-III"
Diffusion intégrale par Emmanuel Holterbach
En présence de Eliane Radigue
Durée approximative de la diffusion : 3h35-4h00 (avec les pauses)
+
16h00 précises :
Conférence d’EMMANUEL HOLTERBACH (France)
"Vie et oeuvre d’Eliane Radigue"

En collaboration avec le Festival Electron

Fantastique venue, grâce à la magistrale ouverture artistique d’Electron, d’une figure importantissime, pionnière absolue et cultissime de la recherche sonore électronique, faite d’orfèvrerie/sculpture sonore millimétrique la plus parfaite/précise, de mouvement sonore le plus discrètement évolutif, d’envoutement le plus subrepticement enrobant, de dilatation temporelle la plus subtilement révélatrice, entre sorcellerie méditative, minimalisme fabuleusement agencé en strates processionelles, pur son d’électricité infini, se déroulant dans le temps et l’espace en un incroyable flux élevant, touchant au sublime, magnifique étirement des plus infimes particules en un langage prenant ô combien le temps de se développer pour un résultat, au final, de pure poésie.

Une occasion unique de s’immerger 3h30 durant dans l’une compositions/pièces les plus emblématiques de l’immense Eliane Radigue, soit la trilogie Adnos (1974-1980), véritable chef-d’oeuvre/pierre angulaire du langage/canon électronique avant-gardiste. Une expérience et chance réellement exceptionnelle pour les amateurs.

Une immense dame du paysage sonore du 20ème et 21ème siècle en présence ce soir, véritable modèle d’indépendance (décriée/rejetée qu’elle fut à l’époque par Pierre Henry et Pierre Schaeffer), forgeant son propre son, sa propre musique, à son propre rythme , et devenue, depuis une véritable icône de singularité, unique dans le paysage sonore contemporain. On vient avec tout le respect qui se doit et prêt à plonger 3h30 durant dans l’une des trilogies sonores les plus importantes de l’histoire sonore du 20ème siècle avec la disposition d’écoute que cela bien évidemment présuppose.

Et pour bien se préparer, voire se familiariser avec le travail d’Eliane Radigue, à noter, à 16h00 précises, même lieu, une conférence du biographe et diffuseur attitré de Radigue, le français Emmanuel Holterbach, qui retracera le parcours de cette compositrice aussi inclassable qu’extraordinaire.

16h00 précises donc, avant la totale immersion radiguienne à 17h00 précises !

ELIANE RADIGUE
Émancipée et originale, cette femme de marchands des Halles née en janvier 1932 a traversé les époques et les pays avec la seule idée en tête de produire une musique à la fois totale et infiniment discrète, quitte à provoquer/contredire les normes de l’avant-garde officielle : « Il y a une certaine musique que j’avais envie de faire. C’était celle-là et pas une autre ». Compositrice pionnière, Eliane Radigue est une figure singulière dans le paysage des musiques expérimentales actuelles. Proche dès la fin des années 1950 de Pierre Schaeffer et de Pierre Henry, par qui elle fut par la suite rejetée à cause de l’extrême singularité de sa quête/démarche , elle concentre à partir de 1970 l’essentiel de son travail sur les potentialités sonores qu’offrent les premiers synthétiseurs, notamment l’ARP, qui devient son instrument de prédilection. Sa musique, pouvant faire écho au minimalisme jusqu’à-boutiste de La Monte Young, Tony Conrad ou autre Alvin Lucier, drainant un flot continu de son électronique pur stratifié, agencé et poli à la microseconde, représente une influence incontournable pour toute une nouvelle génération de compositeurs et de musiciens, en France comme ailleurs. Eliane Radigue peut être considérée sans emphase comme l’une des compositrices majeures, et des plus novatrices du vingtième siècle, avec à son actif un nombre incroyable d’enregistrements clés et une pléthore de réédition aussi essentielles les unes que les autres.

Plus d’infos :
ELIANE RADIGUE : http://www.lovely.com/bios/radigue.html
FESTIVAL ELECTRON : http://www.electronfestival.ch/2012/