vendredi
4
avril
2014

ORCHESTRE TOUT PUISSANT MARCEL DUCHAMP + MAMMANE SANI

Concert

VENDREDI 04 AVRIL - 21h00 (concerts 21h30 !)

- OTPMD Vernissage Evening + Hypnotic Organ From Africa Legend + Moi J’Connais Records Special Dj Set -

ORCHESTRE TOUT PUISSANT MARCEL DUCHAMP (ch & more)
Liz Moscarola : voix, violon

Aida Diop : marimba, percussions, voix
Maël Salètes : Guitare, voix

Mathias Forge : trombone, voix

Wilf Plum : batterie, voix

Vincent Bertholet : contrebasse, voix
+
MAMMANE SANI et SON ORGUE (Niger)
Minimalist & Hypnotic African Orgue Legend Solo
+
MOI J’CONNAIS RECORDS SPECIAL DJ SET

En conjonction avec Moi J’Connais Records

Excellente et palpitante soirée-vernissage & more, avec la sortie du tout nouveau disque de cet joyeux Orchestre Tout Puissant Marcel Duchamp, ayant, depuis leur première formation/concert à la cave12/rhino battu bien des pavés et des scènes, atteignant en ce moment même une véritable stature internationale, jouant allègrement partout en Europe que ce soit au sein de vraiment énormes-machines Festivals que dans les recoins-campagnards les plus improbables. Un esprit, une longévité et évolution constante réellement remarquable (on serait tenté de dire qu’on en est qu’au début encore, de l’explosion fracassante de cet Orchestre, le meilleur pour eux restant très très certainement à venir) et pour nous une immense joie (et honneur) de les recevoir dans notre nouvelle cave12 pour leur nouveau lp tout fraîchement sorti chez les non-moins excellents activistes/défricheurs de Moi J’Connais Records. Bref, même pas un bouclage de boucle ce soir… plutôt l’excitante continuation d’une spirale qui n’est pas prête de s’arrêter.

Welcome Home, cher Orchestre, les portes vous sont toujours plus que grandes grandes ouvertes. Yeah !

Et pour couronner le tout, une première partie de soirée en forme de légende-Niger, l’extraordinaire venue d’un véritable pionnier de la musique d’Afrique de l’Ouest, Monsieur Mammane Sani (et son orgue !) ayant pendant plus de 30 ans inondé les ondes radio de ses dérives instrumentales minimalistes, planantes, "désertiques" et espacées. Une incroyable venue, pour une forme de douce transe minimaliste et parfaite avant de plonger dans les tout nouveaux morceaux de l’Orchestre Tout Puissant Marcel Duchamp.

Le tout, enrubanné d’une sélection de disques spécialement pensée par l’occasion par les activistes salvateurs et indispensables que sont le team de Moi J’Connais Records.

Bref, une très très très belle soirée en perspective & que la fête soit belle.
Let’s Come & Welcome.

ORCHESTRE TOUT PUISSANT MARCEL DUCHAMP
Ainsi nait L’Orchestre Tout Puissant Marcel Duchamp ; titre malicieux en hommage croisé aux groupes tradi- tionnels africains - Orchestre Tout Puissant Konono n°1, Orchestre Tout Puissant Polyrytmo etc... - et à l’un des plus grands dynamiteurs de l’art du 20ième siècle. Radeau médusé allant sa dérive consentie au mépris des boussoles et des cartes d’état-major, OTPMD, c’est de la possibilité d’une musique ample et généreuse, se souciant aussi peu des frontières que des papiers d’identités, agrégeant autour du même principe de plaisir de multiples héritages traditionnels, les forces du désordre free, l’alphabet pulvérisé du rock n’ roll, la science de la musique contemporaine, l’effronterie du punk, la mémoire à facettes des musiques populaires et les fantaisies spéculative des musiques savantes.

Le troisième disque (Rotorotor) de l’Orchestre, produit par John Parish (P.J Harvey, Eels, Giant Sand, Domini- que A...) est enregistré par Ali Chant au Toybox Studio à Bristol. C’est un album plus « concerté », peut-être plus pop en cela qu’il est plus concentré que jamais sur les chansons elles-mêmes. Ce qui frappe d’emblée, c’est combien Parish a réussi à donner des contours plus précis et tranchants pour contenir le maelström habituel de l’Orchestre. Ce qu’on entend ici c’est un groupe au syncrétisme épuré, aux lignes nettes et anguleuses à l’intérieur des quelles un curseur affolé se déplace sans cesse d’une intensité à l’autre, l’imagi-nation toujours en mouvement. Rotorotor est un manifeste de musique libre et aventureuse, organisée en popsongs versatiles, tour à tour ludiques et ferventes, incandescentes, drôles et emportées, assumant sans effet de manche une espèce de traditionalisme futuriste à fragmentation, de multiples identités chatoyantes, un art conjugué de la fête et de la guerre, danses nuptiales et chants de bataille jetés ensemble sur le plancher défoncé.

Vernissage & fête-spirit au rendez-vous. Dans le genre et pour un Vendredi soir, recommandé.

MAMMANE SANI ET SON ORGUE
Pionnier absolu de la musique électronique du Niger, ayant pendant plus de 30 ans inondé les ondes radio de ses dérives instrumentales, Mammane Sani Abdullaye est un nom légendaire dans l’ouest Africain.

Joueur d’orgue minimaliste depuis les années 70, il s’appuie sur la simplicité et l’espace du son comme métaphore au grand vide du désert. Inspiré par delà toutes autres choses par la musique folklorique de son pays qu’il propulse dans le dénuement total, Mammane parle aussi à travers son orgue d’amour, comme cette lettre à Salamatu.

Immense moment d’hypnose-rêverie africaine en perspective avec un magnifique disque révélé l’an passé par Mississippi Records et Sahel Sound ! Et un grand moment de "chauffe"/première partie, majestueusement recommandée aux âmes aventureuses.

Plus d’infos :
ORCHESTRE TOUT PUISSANT MARCEL DUCHAMP :
www.otpmd.ch
MAMMANE SANI :
http://www.nomanis.com/content.asp?p=5586&pr=1
MOI J’CONNAIS RECORDS :
http://www.moijconnais.com/