dimanche
12
octobre
2014

ANTHONY PATERAS + NATASHA ANDERSON

Concert

DIMANCHE 12 OCTOBRE - 21h00 (début 21h30 précises !!!)

- cave12 & friends goes GLUFF, part 4 & end -

100% Australia Crazy Shit Sound Explorations

ANTHONY PATERAS SOLOS (Australie)
new piano solo composition
"BLOOD STRETCHED OUT"
+
special quadrophonic synth/electronics new live piece specially composed for LUFF/GLUFF.
+
NATASHA ANDERSON SOLO (Australie)
Recorder contrebasse & electronics

Quatrième et dernier volet de Geneva goes GLUFF, avec pour finir un détour par l’Australie, et pas des moindres !!!

Une soirée finale en trois temps avec DEUX (2, TWO, ZWEI) solos INÉDITS de l’un des plus proéminents musiciens australiens actuels, le génie-touche-à-tout ANTHONY PATERAS, grand habitué de la cave12 s’il en est. Un solo piano totalement neuf/inédit au titre puissamment évocateur, "BLOOD STRETCHED OUT" (quelle promesse en perspective et l’on se souvient de son solo piano démentiel de martèlements/superpositions de coups/textures lors de notre nomadisme/cataclysme piano au GALPON en 2012) ET un pièce SPÉCIALEMENT composée pour l’occasion, mettant en scène un synthétiseurs, des particules électroniques agitées, et le tout en quadriphonie !

Un immense plaisir de re-recevoir ici Monsieur Pateras, musicien mondialement acclamé/recherché, auteurs de disques-clés sur des labels phares tels Tzadik, Editions Mego, son propre label Immeatia et son tout nouveau (et projet hautement surprise, attention, restons connecté) TĒTĒMA sortant en Décembre sur le label de Monsieur Mike Patton himself, Ipecac.

Et, entre les deux (DEUX, 2, TWO, ZWEI) solos de Pateras, une excellente plongée/incursion au sein du fascinant univers sonore de Natasha Anderson (également déjà reçue ici par le passé), formidable joueuse d’un instrument rarissime dans un contexte de défrichage expérimental : un contrebass recorder, soit une sorte de flûte à bec contrebasse tout en bois. Magistrale interprète de formation classique, Natasha Anderson plonge dans des univers de tensions sonores passionnants, à travers une précision chirurgicale et des intentions/sonorités troublantes à souhait. Explorant tout autant l’abject, que d’intenses phénomènes psychoacoustiques et juxtapositions-coups de fouet d’extrêmes divers, Natasha Anderson, finalement SEULE REPRÉSENTANTE FÉMININE des ces 4 jours de GLUFF, nous promet une pièce également spécialement pensée pour l’occasion, étendant ses travaux antérieurs déjà impressionnants en des territoires encore plus sombres-opaques…

Un grand & immensément spécial welcome à elle, on le répète, seule personnage féminin de ces 4 jours de GLUFF.

Plus d’infos :
ANTHONY PATERAS :
http://anthonypateras.com/

NATASHA ANDERSON :
http://www.natashaanderson.net/