dimanche
31
janvier
2010

Quatuor Bela & Fantazio (France) + Denis Schuler (ch)

Concert

La cave12 à l’ECURIE (#142)

ILÔT 13 – 14, RUE DE MONTBRILLANT

DIMANCHE 31 JANVIER – 21h00 (concert 21h30 !)
Quatuor Bela & Fantazio (France)
+
Denis Schuler (ch)

Quatuor Bela
Frédéric Aurier, Julien Dieudegard : violon
Julian Boutin : alto
Luc Dedreuil : violoncelle

Fantazio : contrebasse, voix

Denis Schuler : percussions et objets divers

Une intrigante soirée proposée, programmée et concoctée par le percussionniste genevois Denis Schuler avec un quatuor à cordes et le formidablement fantasque contrebassiste-chanteur Fantazio comme invités centraux.
Au programme, un mélange improbable de pièces écrites contemporaines (le 2ème quatuor à cordes de Ligeti et surtout une pièce-création inédite de Denis Sculer lui-même, Haiku 11, pour quatuor à cordes et un improvisateur - interprété par le quatuor Bela et Fantazio) et des chansons, coups d’éclat, improvisations pour un final complètement ouvert où tout ce beau s’en donnera à cœur joie ensemble.

Une belle surprise du dimanche soir à déguster/découvrir pleinement.

Quatuor Bela et Fantazio


Un moment très particulier où l’improvisation et l’écriture se déploient ensemble, un moment où se mélangent la musique contemporaine et l’expérimental. Un chemin de la rencontre, de la collision et de l’interaction entre cinq musiciens, entre un plan fixe et un plan mobile. Des moments forts avec le deuxième quatuor de Ligeti, œuvre phare de la fin du XXème siècle, une composition de Denis Schuler, Haiku11, pour quatuor à cordes avec un improvisateur et des séquences sonores où s’exposent le texte, la voix, la parole, la mélodie, le cri, le frottement, le chuchotement, l’explosion et le silence.

Le Quatuor Bela : quatre jeunes français virtuoses qui fuient l’académisme et le politiquement correct pour se consacrer à des projets riches et excitants. Sans renier l’héritage lié à la formation et toujours prêts à jouer Mozart, Beethoven, Ligeti ou Crumb, le quatuor cherche à échapper aux étiquettes. Parmi beaucoup d’autres, il monte un spectacle avec Albert Marcoeur, figure poétique de la chanson française, part en tournée avec Anne Bitran, metteure en scène, actrice et marionnettiste ou organise des concerts expérimentaux avec le violoniste Jean-François Vrod.

Fantazio, musicien à multiples facettes qui s’est formé seul dans les couloirs de métro et les bars parisien avant de fonder un groupe (le Fantazio gang) et de collaborer avec la scène expérimentale française et européenne (Joëlle Léandre, Denis Charolles, Katherina Bornefeld - The Ex) autant qu’avec la scène hip-hop (Grand corps malade, Dgiz, D de Kabal). Le contrebassiste, gratte, frappe, tape les cordes et l’instrument, chante en français, anglais, espagnol, italien, voir chinois ou japonais, une poésie de l’instant, où les mots, souvent improvisés, résonnent avec le lieu et l’atmosphère du moment. Fantazio prend toujours des risques, se met toujours en jeu.

Note : la pièce de Denis Schuler, Haiku11, a bénéficié du soutien de la Fondation Suisa pour la musique, de l’Association Suisse des Musiciens de la Fondation Nicati-de Luze et de la Fondation Henneberger-Mercier

Plus d’infos :
http://www.quatuorbela.com
http://www.fantazio.org
http://www.schulerdenis.name/