dimanche
6
mars
2022

ANTONIO RAIA & RENATO FIORITO + CONTUMACE

Concert

DIMANCHE 06 MARS – portes: 21h00/concert: 21h30

– DEEP & GREAT ELECTRO_ACOUSTIC ORGANIC_AMBIENT MOODS, POST_CLUBBING OBLIK SCENARIOS & IRREGULAR RYTHMS APPARITIONS SOUNDS_ENVIRONNEMENTS MANIPULATIONS ITALIAN DUO + TOTAL_TORPEUR_STATIC_ELECTRICITY_SIGNALS_POST_DARK_INDUSTRIAL GUITAR_ELECTRONICS_& FANTOM_VOICE OPPRESSIVE_DISTANT_TENSIONS FRENCH_ANTI_HERO_CULT SOLO FIGURE EXPLORATIONS –

ANTONIO RAIA & RENATO FIORITO (Italie)
« Thin Reactions »
Antonio Raia: saxophone
Renato Fiorito: electronics, field recordings
+
CONTUMACE (France)
Lionel Fernandez (from Sister Iodine): Guitare âpre, électronique raide, voix confuse.

Encore un captivant dimanche exploratoire de tensions soniques en perspective ici, avec deux très bons fascinants « nouveaux » projets de figures-clés hautement emblématiques de la scène_quête sonore aventureuse internationale actuelle.

Avec d’un côté, le très beau projet_duo entre les profonds_focalisés quêteus sonores italiens ATONIO RAIA & RENATO FIORITO (ayant collaboré entres autre avec les immenses Chris Corsano, Bob Ostertag ou Alvin Curran) , « THIN REACTIONS » est un mix singulier et à la beauté captivante/aimantante entre une sorte de musique ambient_organique et des scénarios/trames post_clubbing merveilleusement/malicieusement obliques, à partir d’un saxophone, d’enregistrements de terrain, d’englobements droniques et de rythmes tendus. Le duo nous transporte de très belle manière en une échappatoire_errance sonore riche en textures électroacoustiques et détours/demi-tours déroutants, invitation_trip_voyage de très belle tenue stimulant pleinement l’imaginaire en nous transposant hors de la réalité_ardue_difficile nous entourant actuellement.

Oscillant entre des genres musicaux non_définis, des sons grrrondants & ronflants, des irrégularités rythmiques et autres manipulations/interactions acousticos_troniques délicates/poétiques, le duo excelle dans la création d’environnements sonores immersifs, témoin leur premier enregistrement en duo venant de sortir sur bandcamp, le hautement réussi « Thin Reactions », proposition envoutante propice au laisser_aller/dérive auditif total.

Un très beau prenant travail, idéal pour un dimanche soir de mars. Dans le genre, recommandé!

Et de l’autre côté, CONTUMACE, nouveau projet solo post-industriel/no wave, minimal, sombre et sec du fantastiquement habité LIONEL FERNANDEZ, guitrariste_incendiaire des abrasivement cultes SISTER IODINE.

Auteur d’un premier disque tout frais (« Matt » venant de sortir sur l’excellent label français Tanzprocesz) suintant bon la torpeur_ noire_industrielle, CONTUMACE7LIONEL FERNANDEZ se lance dans une corrida statique avec lui-même, faite de miniatures synthétiques, de lacérations fréquentielles, de concaténations austères & de mouvements pétrifiés, le tout avec 666 paires de lunettes de soleil au pays de la nuit éternelle et un résultat_musique de pure distanciation sociale, tel un shoot sonique superbement angoissant, formidable relent fantomatique_bruitiste Throbbing Gristelien._yes!

Dépressif & oppressif à la fois, CONTUMANCE jongle en les fracturant avec les stratégies de la musique industrielle portées sur de courtes unités de temps en nous faisant franchir, étapes après étapes, les cercles de l’enfer contemporain, un enfer délétère, effaçant nos repères pour nous perdre dans l’angoissante solitude des machines. Illusions_mantras lancinants des tondeuses à gazon, de sifflements de frigidaires, de crépitements de néons, etc… emplissent l’univers_soliloque solitaire de CONTUMANCE, comme un chant des objets de notre modernité.

Guitare et synthétiseur EMS sont joués avec une rage rentrée mais avec une tension palpable omni_présente, voire suffocante. La musique de CONTUMANCE s’écoule ainsi comme un poison dans nos veines, saturant notre écoute d’envoutantes laideurs électriques, de lumières blanches troublantes, de corps perdus dans les lignes de fuite des circuits électriques. Un excellement frictionnant travail autour du signal_son dont il s’agit de contourner le routage traditionnel, avec une cohérence sans concession de tous les instants. Le tout pour une superbe musique de frottements et d’usures, nous laissant avec un délicieux malaise nauséeux, comme après une vraie bonne gueule de bois comateuse.

Là aussi, parfaitement idéal pour un dimanche soir de Mars et dans le genre, recommandé.

Ordre de passage non défini.

Plus d’infos:

ANTONIO RAIA:
www.antonioraia.com 
RENATO FIORITO:
www.renatofiorito.com
THIN REACTIONS:
https://antonioraia.bandcamp.com/album/thin-reactions
CONTUMANCE:
https://tanzprocesz.bandcamp.com/album/matt
http://tanzprocesz.free.fr/tzpctm.htm


Autres concerts de Lionel Fernandez à la cave12: