dimanche
16
mai
2021

MASSIMO PUPILLO + LUKAS KÖNIG + PASSEUSE DE DISQUES

Concert

DIMANCHE 16 MAI – 21h00 (concerts 21h30!)

– DEEP_INTENSE_DARK/OPAK DROOOONE & MORE SUBJUGATION ITALIAN_HERO SOUNDS_LAYERS EXPLORATIONS + IMPRESSIVE AND TOTALLY UNUSUAL AUSTRIA HIGH DEXTERITY ONE MAN BAND CYMBAL & ELECTRONICS DEFLAGRATIONS & GROOVES EXPOSITIONS_YEAH!!! –

MASSIMO PUPILLO (from ZU, Italie)
Electronics, basse électrique traitée, vidéo
+
LUKAS KÖNIG (Autriche)
Cymbale, electronics
+
PASSEUSE DE DISQUES
NuRe OnnA. & La Poya: opak_dark_unstable_set spécialement pensé pour l’occasion

Figure majeure incontournable/historique et bassiste furieux_démoniaque de la scène aventureuse italienne notamment au sein du culte/coup-de-poing trio jazz_hardcore ZU, le romain MASSIMO PUPILLO a développé depuis un certain temps un univers solo dark_ambient profondément/puissamment opaque/oppressant et englobamment dronique, à coups de basse lourdement traitée, de synthétiseurs, de samplers et autres enregistrements environnementaux avec à la clé, un album venant de sortir sur le label Subsound Records, « « The Black Iron Prison ».

Enregistré dans la solitude la plus complète au studio de l’ex-Coil Thighpaulsandra, hommage direct au phénoménalement dystopique écrivain Philip K Dick, notamment sa notion de contrôle social permanent et également inspiré dee textes gnostiques et alchimiques, la musique de MASSIMO PUPILLO nous plonge au sein d’un intriqué treillis de sons tourbillonnant s’échoïsant et/ou se distortionnant. Empli de paysages droniques profondément dark, de basses vibrantes, d’explosions éparses, de rugissements machiniques, de claquements_grésillements_éraflures vrombissant, l’univers sonore de MASSIMO PUPILLO nous fait irrépressiblement dériver dans la noirceur, une noirceur électrique post_industrielle s’effondrant en gargouillis_stridences_plaintes sans échappatoires.
Le tout exécuté à un volume forcément conséquent et dans le noir complet. Opaquement recommandé.

Et, en première partie de soirée, le non-moins captivant travail sonore de l’acclamé percusionniste_électronicien autrichien LUKAS KÖNIG, qui, armé d’une cymbale comme unique source sonore réussit l’exploit, par le biais de divers traitements électroniques, de nous submerger les tympans d’une palette infinie fascinante de possibilités/variations éructantes. Une dextérité à la cymbale fracassante, avec une large exploration de ses caractéristiques tonales et diverses techniques d’amplification pour un résultat furieusement complexe, cru, direct, mais toujours drivé par des patterns/motifs rythmiques, avec un punch et un charme acousmatique extraordinaires, oscillant entre champs sonore abstraits et morceaux irrésistiblement grooviesques.

Un travail_démarche impressionnant, courageux, rejetant l’attendu et brillant d’une liberté artistique flamboyante. Le métal et le laiton de la cymbale résonnent et retentissent de manière constante, nous martelant sans aucune pitié et allant toujours de l’avant. Un travail remarquable, documenté sur le très bon disque-témoin-alléchant « MESSING » (sur lequel on retrouve entres autres d’excellentes apparitions de personnalités-phares tels que le rappeur Sensational ou la totale_tarée vocaliste Elvin Brandi de Yeah You) par l’un des batteurs les plus excitant du moment. Là aussi, et dans le genre, recommandé.

Le tout, enrubanné comme il se doit par nos parfaitement unstable_dark passeur & passeuse de disque du soir, NuRe OnnA & La Poya, yes!!!

Plus d’infos:
MASSIMO PUPILLO:
https://www.zuism.net/massimo/
LUKAS KÖNIG:
http://ventil-records.com/messing
https://koenig.bandcamp.com/


Autres concerts de Lukas König à la cave12:


Autres concerts de Massimo Pupillo à la cave12: