mercredi
20
janvier
2016

JEROME LEONARD/PHILIPPE FONTES DUO + ANITA + Da Ultra Misfits Shit Society

Concert

MERCREDI 20 JANVIER – 21h00 (concerts 21h30 !)

- 2 GENEVA ORGANIC ABSTRACT & DEEP ELECTRONICS EXPLORATIONS ACTS -

JEROME LEONARD/PHILIPPE FONTES DUO (CH/France)
Jérôme Léonard : divers electronics
Philippe Fontes : visuels, video, caméras, etc, etc…
+
ANITA (CH)
Divers electronics
+
PASSEURS DE DISQUES
Da Ultra Misfits Shit Society

Belle soirée d’explorations électroniques abstracto-organic-crawling-sounds en perspective ici, avec deux actes/sets de deux “travailleurs de l’ombre” de la cave12 et une excitante réjouissance de les voir/entende de l’autre côté du miroir/régie-son. Avec pour chacun, deux sets/concerts/investigation totalement neufs/inédits.

D’un côté, l’enthousiasmante rencontre entre Jérôme Léonard et le vidéaste/photographe hexagonal hautement organique qu’est Philippe Fontes. Une rencontre spontanée, née après un excellent concert/performance audio-visuel de Philippe Fontes ici même, jongleur/agenceur d’un captivant laboratoire de lumières (caméras, lasers, aimants, signaux électriques, etc…)…. Une rencontre née en “backstage”, suite à une attirance similaire pour les mêmes préoccupations esthétiques, qu’elles soient sonores ou visuelles. Œuvrant sur une musique électronique abstraite, dense, englobante, aux dynamiques riches et ingénieusement intriquées, Jérôme Léonard bâtit de larges étendues sonores, profondes et cinétiques, emplies de cisèlements ondulatoires et autres fragmentations moléculaires. Avec l’apport visual de l’univers hautement personnel et unique de Philippe Fontes, le résultat ne peut être que captivant, voire hypnotique.

De l’autre côté, et complétant parfaitement l’affiche, une idem excitante plongée dans l’univers organico-onirique de la passionnante ANITA, auteurE d’également plages sonores riches en details, amalgame en multicouches de sons synthetics-electronics avec enregistrements “naturels”. Emplies de détails minutieusement agencés, d’une narration abstraite brisant certains fils conducteurs “attendus”, juxtaposant/enchevêtrant dynamiques, couleurs/ambiances sonores dans des flux/contre-pieds volontairement déroutant, il se dégage des constructions d’ANITA un univers à la sensibilité/sensation étrange, familière et surprenante à la fois, comme un cheminement le long d’un paysage que l’on croît connaître avant de se rendre compte de sa corruption imperceptible et d’ une perte des repères subrepticement irrépressibles et fatalement magnétiques.

Un plaisir non dissimulé ici de plonger sans retenues dans un nouveau set de l’énigmatique ANITA et un beau Mercredi soir en perspective, le tout enrubanné par des passeurs de disques surprises, sobrement appelés Da Ultra Misfits Shit Society...

Plus d’infos :
PHILIPPE FONTES : http://www.philippefontes.com/


Autres concerts de Philippe Fontes à la cave12: