dimanche
10
mars
2013

TABATA MITSURU + RICHARD DAWSON

Concert

La cave12 à l’ECURIE (#320)

ILÔT13 - 14, RUE DE MONTBRILLANT

DIMANCHE 10 MARS - 21h00 (concerts 21h30 !!!)
- CULT JAPAN LEGEND NON-GUITAR HERO SOLO & UK "NEW" TROUBADOUR -
TABATA MITSURU (from Acid Mother Temple, Zeni Geva, Boredoms, etc…/Japon)
voix, guitare électrique, effets
+
RICHARD DAWSON (Uk)
voix, guitare acoustique amplifiée

Guitariste absolument historique et emblématique de la scène psyché-rock & more japonaise depuis quasiment ces débuts, (membre co-fondateur/originel des cultissimes Boredoms, membre de longue haleine de l’époque-apogée de Zeni Geva, membre de l’actuelle version terrassante de Acid Mother Temple, etc, etc..), TABATA MITSURU est, pour les connaisseurs de l’histoire de l’underground rock-psychédélique japonais de ces 30 dernières années, une véritable légende vivante, figure proéminente et essentielle de tout ce qui touche de près ou de loin à l’ébullition de la fracassante scène expérimentale-laboratoire nippone. Punk, musique industrielle, psychédélisme, folk, krautrock, et à peu près tout ce qui touche à l’avant-garde ou l’improvisation ont été passée en revue par TABATA MITSURU, le tout avec son style propre (ou plutôt son fabuleux ANTI-STYLE), combinaison de travail sur-passionné/chargé d’émotions, d’énergie maximalisée, et d’une vision fantastiquement singulière.

Musicien discret à l’incroyable ouverture d’esprit et à la discographie tout simplement incomptabilisable, toujours ouvert à de nouveaux challenge, c’est en rarissime version solo que TABATA MITSURU débarquera ce soir ici. Ayant atteint, après plus de 30 ans de touche-à-tout-les-styles-et-non-styles, cette incroyable capacité à jouer à peu près n’importe quoi avec la même intensité-vision-maestria, il fait partie des ces rares musiciens capable de nous transporter au sein d’un voyage au coeur de l’Au-delà, où l’on est susceptible de rencontrer hydres à têtes multiples, hybridités soniques, matière noire/sombre, rayonnements et halos lumineux, ballades électrifiées, chuchotements, distorsions sidérales, cris, riffs, magma psychédéliques, intensié-à-la-japonaise on en passe et des meilleures. Voyage à prendre les yeux fermés avec l’un des principaux façonneurs de l’Histoire musicale japonaise urbaine de ces 30 dernières années, avec un musicien du plus haut calibre et à la non-prétention ahurissante.

Impossible de savoir par quel biais nous approchera TABATA MITSURU musicalement ce soir, si ce n’est qu’il fera du TABATA MITSURU SOLO. Ici, on se laissera simplement transporter par cette fabuleuse non-icône de l’avant-rock-ambient-noise-psychedelisme & more nippone.… let’s enjoy the ride !

Et en première, une autre non-icône, RICHARD DAWSON, totalement inconnu il y a encore quelques temps de ça en dehors du Nord-Est de l’Angleterre, Newcastle pour être précis, où il joue, depuis des années, un rôle de faux-troubadour (ou troubadour faussé), chantant et jouant de sa guitare avec une rare intensité et un style hautement particulier, voire carrément "brut". Un récent enregistrement ("The Magic Bridge", double vinyle paru sur Box Records) a enfin pu capturer le génie "brut" de Richard Dawson et le faire entendre/découvrir au-delà du Nord-Est de l’Angleterre. Acclamé depuis par les critiques spécialisées, ayant séduit un public nombreux à Londres d’abord puis ensuite au fameux KRAAK-festival-belge, la musique de Richard Dawson est une prenante collection d’opposés/contrastes, sa voix rauque et craquante montant tout d’un coup vers des envolées haut-perchées/magiques (on a comparé sa voix à celle de Tim Bucley ou Richard Youngs) , tandis que sa guitare acoustique cabossée tournoie entre trébuchement et éclairs de jeu sublime (on a comparé sa guitare à celle de Sir Richard Bishop ou Beefhart). Ajoutons à cela une manière piégeante de jouer avec les mots (en anglais) et des paroles/histoires d’une lucidité parfois hilarante, ou alors à la naïveté/tendresse forcément touchante et l’on comprend la sorte de fascination "brute" que peut exercer Richard Dawson. Une fraîcheur totalement habitée, avec donc cet excellent et surprenant album/collection de chansons sous le bras, qualifié de remarquable par entres autres l’incontournable magazine anglais Wire.

Une fortement attachante et fragile dans son intensité/intense dans sa fragilité première partie/entrée en matière avant le set de TABATA MITSURU et un excellent dimanche soir "solos-guitare-chant & more" en perspective.

Plus d’infos :
TABATA MITSURU :
http://tabatamitsuru.com/
http://www.tabatamitsuru.com/tabatamitsuru_bio.html (version anglaise)
RICHARD DAWSON :
http://www.richarddawson.net/