jeudi
3
mai
2007

The Fell Clutch (usa/australie/japon)

Concert

JEUDI 03 MAI – 21h30

THE FELL CLUTCH (usa/australie/japon)
Ned Rothenberg (usa) : clarinette basse, clarinette, alto saxophone
Tony Buck (australie) : batterie
Stomu Takeishi (japon) : basse fretless

Attention ! Trio «new york downtown all-stars» de grande envergure, pour un groupe pensé comme un « jam band pour la nouvelle génération » mais qui au vu des calibres des musiciens impliqués va musicalement évidemment beaucoup plus loin que la simple jam session.

Un incontournable de la clarinette solo depuis 25 ans, un dieu de la basse fretless et un batteur sorcier-magicien. Tous trois impliqués depuis des années au sein d’innombrables projets internationaux et acteurs à part entière/infatigables/essentiels de l’influente scène downtown new-yorkaise, réguliers collaborateurs d’un certain John Zorn, entres autres. Un trio né justement chez Zorn lors des sessions d’improvisations mensuelles prenant place à The Stone (club new-yorkais tenu par zorn).

Trio considéré par quelques-uns comme en phase de devenir colossal, The Fell Clutch est avant tout une musique de grooves, de grooves dans tous les sens du terme. The Fell Clutch aime à tordre ses grooves sens dessus-dessous. Bien que complètement improvisée, la musique sonne presque comme une musique de chart rôdée, tant le son général est précis et focalisé. Grooves squelettiques ou bizaroïdes (Tony Buck est extraordinaire !), basse rusée, souffles circulaires volcaniques dans l’intention et le propos, complots rythmiques relâchés/diffus mais constamment hypnotiques… le tout révèle un étonnant/fascinant degré d’interaction.

Une collection de phrases bégayées se fondant dans des chaloupements et/ou fluidités magistralement maîtrisées – voilà un groupe recherchant la force musicale à travers la cohésion sonore et des rythmes qui sont à la fois étriqués et distendus.

Des stars emblématiques de l’esprit downtown new yorkais, acteurs imposants des 20 dernières années d’aventures musicales exploratoires.

Plus d’infos :
http://www.nedrothenberg.com/fell_clutch.htm

Ned Rothenberg

Le compositeur/instrumentiste Ned Rothenberg a été internationalement acclamé pour à la fois ses musiques solo ou pour ensemble depuis 25 ans, ayant joué en Amérique du Nord et du Sud, en Europe et en Asie. Il est leader notamment du trio Sync et a multiplié les collaborations (John Zorn, Marc Ribot, Evan Parker, Sainkho Namchylak, etc, etc.…) . Signé notamment sur Tzadik et New World, il dirige également son propre label Animul.

Tony Buck

Né à Sydney en 1962, Tony est considéré comme l’un des musiciens australiens les plus créatifs et aventurux, avec une vaste expérince tout autour du globe. Il a été impliqué dans une très haute diversité de projets. A part son projet phare The Necks, il est également connu comme leader du groupe d’impro/hardcore Peril.
Très tôt dans sa carrière musicale, après avoir àtà diplômé du New South Wales Conservatorium of Music, il a été très impliqué dans la scène jazz australienne avant de passer du temps au japon où il forme Peril avec Otomo Yoshihide et Kato Hideki. Il vit maintenant en Europe où il est actuellement impliqué dans bon nombre de projets.

Tony a notamment joué, tourné et enregistré avec, entres autres, Jon Rose, Nicolas Collins, Tenko, John Zorn, Tom Cora, Phil Minton, Haino, The Machine for Making Sense, Ne Zhdall, The EX, Peter Brotzmann, Hans Reichel, The Little Red Spiders, Kletka Red, Han Bennink, Shelley Hirsch, Wayne Horvitz, Palinckx, et Ground Zero.

Stomu Takeishi

Depuis son arrivée à New-York en 1986, Stomu Takeishi a été le bassiste de choix pour bon nombre compositeurs/improvisateurs de la scène jazz downtown.

Reconnu et estimé pour sa combinaison d’exécution puissante et volontaire, sa haute sensibilité et son sens de l’audace, Stomu a été sollicité par d’innombrables leaders de groupes exploratoires tels que Henry Threadgill, Butch Morris, Paul Motian, David Tronzo ou Cuong Vu, Erik Friedlander entres autres…

Originairement joueur de koto, Takeishi quitte sa petite ville de Mtio au Japon pour étudier la basse au Boston’s Berklee College of Music. Après son diplôme en 1986, il s’installe à New York dans l’idée de repartir au bout de deux ans… il y est encore.


Autres concerts de Tony Buck à la cave12: