mercredi
6
février
2019

SM NOISE + MARTI GUILLEM + MONDAME PIGEON

Concert

MERCREDI 06 FEVRIER – 21h00 (concerts 21h30!)

– HIGH INTENSITIY/DANGEROSITY SM NOISE BAND/GANG ACTION_NOISE PERFORMANCE + INTENSE/ABRASIVE SURPRISING AMPOULES/LIGHT_BULBS NOISE SOLO ACT + SHORT COLOMBOPHILE AUDIO_VISUAL DIVAGATION SOLO ACT –

SM NOISE (CH)
Marquise, Nelson*, Clemydia & Maszkowicz: corps, micro-contacts, machines
+
MARTI GUILLEM (Espagne)
« DLIGHT »
Ampoules, lumières, artefact, electronics, noise
+
MONDAME PIGEON (CH)
« Errance 1 »
Daniel Cousido: divagation colombophile visuelle et sonore.

Intensément dense et sulfureux mercredi soir de février ici, avec une programmation résolument noise, CORPORELLEMENT noise, avec ce qu’il faut de tensions, frayeur, sueur, explosions, rituels profanes et bien entendu, magie & poésie_yes!

Avec la venue de cet allumé et ô combien habité gang de performeur-se-x-s se cachant sous le nom de SM NOISE pour un concert performatif mettant en scène un vaste instrument commun fait de corps, de relations, de sons, de désirs et de partages.

Une véritable expérience musico-sensorielle, où le corps lui-même est, et ceci de manière évidemment totalement consentante, placé au centre de la préoccupation sonore, devenant source auditive principale dans une vaste chorégraphie SM où se mêlent coups de fouets/martinets, bougies/cire, bondage/scotch, frottements/cris/soupirs/gémissements et autres incisions/bistouri/sang, etc… le tout repris par des micros_capteurs judicieusement placés et rediffusé et retraités dans les hauts-parleurs de l’espace en direct. Une expérience forte, extrêmement forte et profondément poétique, où toute notion de voyeurisme est impérativement/foncièrement & impérialement bannie et d’où se dégage un véritable acte_performance sonore de haute-tension audio-visuelle, captivante, troublante et au final, profondément artistique et émouvante.

POUR PUBLIC AVERTI UNIQUEMENT !!!!!

Et, juste avant SM NOISE, l’artiste sur_activiste & hétérodoxe nous provenant de Valencia et de l’underground aventureux espagnol, MARTI GUILLEM, qui manipule divers dispositifs électroniques, sons, images, vidéos, actions et objets pour souvent des approches et résultats totalement in_usuels et uniques en leurs genres.

Performeur aguerri et cannibale (plus de 100 concerts à son actif tout autour de l’Europe ces dernières années), MARTI GUILLEM débarque à la cave12 avec son tout nouveau projet, DLIGHT, une panoplie-jeu d’un artefact hallucinant-hypnotique réalisé à partir… d’ampoules qui génèrent du son qui régénère de la lumière pour un résultat noise_abrasif_électrique furieusement_hautement contrôlé/maîtrisé et ô combien jouissif soniquement ET visuellement.
Un excellent travail-régal hautement surprenant pour une forte & dense expérience à la fois hypnotique et poétique.

Intense, déroutant, hors-standard, lumiNOISEment recommandé & idéal avant la performance du gang SM NOISE_yeah!

Et, en tout début/première partie de soirée, une très excitante, palpitante et intrigante courte (15-20 minutes maximum, donc à l’heure!) errance/divagation colombophile audio-visuelle de l’excellent artiste vidéaste & sonore Daniel Cousido sous le nom de MONDAME PIGEON_oh/yeaH:
« Qu’arrivera-t-il si effectivement tu contournes cette affreuse bête devant la porte, si tu atteins sain et sauf la cage de l’escalier et si tu prends le large ? Tu pourras te rendre à ton travail, tu pourras survivre sans encombre à cette journée… Mais que feras tu alors ? Où iras-tu ce soir ? Où passeras-tu la nuit ? » Patrick Süskind – Le Pigeon

– SM NOISE –
« Les différents dispositifs se croisent et forment une chorégraphie entre, par et sur les performeur-se-x-s. La matière sonore si proche des actions présentes sur scène permet un rendu intimiste et visant des effets de réponse autonome du méridien sensoriel (ASMR).
Les performances sonores et corporelles d’SM Noise mettent en tension les relations de pouvoirs dans les sphères intimes et publiques. L’espace sonore est directement sculpté par les corps des acteur-trice-x-s, permettant d’inclure le public dans leurs relations individuelles, faites de rapports consentis de force et de tendresse.
A la fois instruments manipulés et manipulateurs, les corps physiques et sonores avancent droit les uns vers les autres dans une danse touchante et engagée »_ SM NOISE

Plus d’infos:
SM NOISE:
http://ooo.szkmd.ooo/sm-noise/
https://copypastaeditions.bandcamp.com/album/japan-tour-2018
MARTI GUILLEM:
http://marti-net.blogspot.com/